C.A. deuxième essai

Je me suis réessayé à écouter C.A. parce que la seconde saison devait être meilleure, mais les métaphores à tous les coins de phrases… hmmm… non.

Commentaires

Olivier Bruel dit :

Tu me donnes la force de faire mon coming-out : je trouve l’écriture de Morissette VUL-GAI-RE. Voilà.

la copine dit :

C’est tellement unidimensionnel: la straight est straight, la cochonne est cochonne, le gros est gros pis le macho est macho. Sans intérêt.

Laisser un commentaire