Fedora : de l’entreprise à la communauté

Dominic Duval, qui a un certain talent pour trouver du bon blé d’inde, donnait récemment une présentation à la conférence “Culture libre, innovation en réseau” de l’UQAM.

Ses diapositives sont disponibles ici (PDF). Dominic y explique comment Red Hat a divisé sont produit en deux gammes, Fedora et Red Hat Entreprise Linux, et combien la chose n’est pas simple. Surtout, il démontre que la compagnie a su tirer profit de la communauté, et que l’inverse est aussi vrai :

“La communauté est un multiplicateur de forces pour l’entreprise… et vice versa”

On aurait bien aimé avoir le verbatim de la patente…

Laisser un commentaire