Partir du bon pied

Il arrive que des collègues de travail distribuent au bureau des cafés Tim Horton. Un cadeau de grec, si vous voulez mon avis.

Sinon, il y a bien la machine qui produit un café de qualité moyenne et que j’utilisais jusqu’à hier.

Mais ce week-end, une amie m’a suggéré d’apporter un Bodum au boulot, et j’aimerais profiter de cette tribune pour la remercier. Enfin fini l’eau de vaiselle !

Note : ce billet n’a pas été commandité par Bodum.

Commentaires

Emile dit :

Le café de Tim Horton’s est probablement un des pires de l’Industrie. Chapeau Bodum, le genre de truc dont on ne se passe pas!!

Mais c’est pas un peu compliqué de se servir du Bodum sur le milieu de travail? Faire bouillir l’eau, brasser la patente, laisser reposer… tu devrais te grayer d’un percolateur.

J’avais jadis posté qcch sur le sujet, quelque part par ici : http://blog.webdepart.com/archives/histoires-de-cafe-2/

Francois Coutu dit :

La solution du paresseux qui veut avoir le meilleur des deux mondes… Se faire un gros café au lait avant de partir le matin et boire du thé vert au travail.

Pour le lunch, un espresso ou un macchiato quand le barista sait comment se servir de sa machine. Sinon, rien.

Bodum… Trop de caféine pour rien car le café infuse trop longtemps dans le pot. Vous me direz que c’est la même chose pour le thé, mais ce n’est pas le cas. Pour dé-théiner le thé, il suffit de se faire tremper la poche 30 secondes dans l’eau bouillante, de jeter l’eau contenant la théine et de laisser infuser normalement dans de l’eau bouillante.

Laisser un commentaire