Spooks : de la bonne télésérie

Les britanniques font de la bonne télé. Un exemple de ceci est sans contredit la série Spooks, qui suit les aventures de membres du MI5, le service de sécurité de l’Angleterre, responsable de la sécurité intérieure et du contre espionnage.

Nous en sommes à la sixième saison, et il me semble qu’elle est encore meilleure que les autres.

Spooks, c’est un 24 plus crédible, avec des enjeux beaucoup plus subtils. C’est aussi une série qui a changé de héros trois ou quatre fois depuis ses débuts. Ceux-ci meurent, disparaissent, se retrouvent en prison, ou… donnent leur démission. Ça veut dire qu’on peut, en cours d’épisode, poser la question “penses-tu qu’il va mourir ?”, sans savoir la réponse d’avance. Ça ne parait pas comme ça, mais ça fait une grosse différence dans l’intérêt que l’on accorde à la patente.

Ce qui est drôle aussi, c’est qu’il y a deux ans environ, alors que j’achetais ma paire de jeans annuelle, la copine et moi avons croisé chez Simons un des seuls personnages qui est là depuis les débuts, Harry Pearce, magasinant des bobettes.

Tiens, c’est lui sur cette vidéo qui parle de la sixième saison :

Pour ceux qui ne veulent avoir d’une idée de la l’émission :

Une réflexion sur « Spooks : de la bonne télésérie »

Laisser un commentaire