Patrick Marleau et les journalistes sportifs

J’ai une question pour vous.

Si on sait depuis hier midi que le McKenzie, qui aurait évoqué un échange entre les Sharks de San Jose et le Canadien, ne l’a en fait jamais évoqué, et que cette rumeur n’est que du vent, pourquoi tous nos médias continuent de rapporter la chose et spéculer autour de ça ?

Ils en parlaient dans tous les bulletins de nouvelles de Radio-Canada, hier soir. La Presse Canadienne a interviewé Michael Ryder sur la chose, s’inquiétant pour sa stabilité émotive, et Réjean Tremblay en parle encore ce matin dans La Presse.

Y’ont pas l’Internet ces médias là ?

Commentaires

Emile dit :

Internet, kossa donne?

(note : c’est la fin de ma personnification de Franco Nuovo, promis)

oniquet dit :

Héhéhé.

Non, mais sérieux, une chance qu’il y a Fanatique.ca pour remettre les pendules à l’heure… hmmm… ah, non.

la copine dit :

c’parce que l’Internet-là, c’est pas fiable. Ce qui est fiable c’est ce que les vrais de vrais journalistes disent, une fois qu’ils ont fait leur enquête comme des pros. C’est comme les potins sur la cyberpresse, ça arrive trois jours plus tard, et c’est pas plus vrai que trois jours plus tôt sur la toile, mais c’est écrit par des vrais de vrais, donc forcément, c’est encore pluss vrai.

Emile dit :

Marleau, ça vend d’la copie en siouplè!
J’en prendrais 10 dans mon équipe… de relations publiques!

Laisser un commentaire