Présidentielle États-unienne et dragons

J’adore suivre la campagne présidentielle des États-Unis. Toujours passionnant d’essayer de comprendre les candidats de chaque partis, dans toute leur diversité.

Tiens, voici, via Richard Hétu, la publicité d’un méchant malade parmi les favoris, Rudy Giuliani :

Ça n’a peut-être pas rapport (ou peut-être un peu), mais en zappant hier, je suis tombé sur un reportage à propos d’un musée de la création aux USA. Un type y expliquait que ça ne le titillait pas du tout de voir des humains aux côté de dinosaures : “au moyen-âge, il y avait bien des dragons, et ça ne dérange personne”, argumentait-il.

Commentaires

la copine dit :

ça me fait penser à la dame de The View (j’oublie laquelle) qui disait que 300 ans avant Jésus-Christ comme date ça ne se pouvait pas à propos de je ne sais quel fait historique étant donné qu’il n’y avait pas d’humains avant JC… quelque chose comme ça là, de brillant, quoi!

Olivier Bruel dit :

… et ce sénateur (?) du sud des États qui s’en prenait aux allophones en clamant “If english was good enough for Jesus, it’s good enough for us!”

Jabril dit :

John Deady the co-chair of New Hampshire Veterans for Rudy, un fêlé qui veut pratiquer un génocide ciblé sur les musulmans.

http://tpmelectioncentral.com/2007/12/rudy_surrogate_stands_by_remarks_about_muslims_and_adds_more.php

C’est édifiant.
Le porte parole de Giuliani a refusé de commenter.

Laisser un commentaire