Pourquoi bloguer dans un contexte de messagerie instantanée ?

On dirait que depuis que j’utilise Twitter, je ne trouve plus grand-chose qui doit être dit en plus de 140 caractères.

C’est pas comme si j’utilisais généralement ce blogue pour faire des analyses poussées… je les fais ailleurs, celles-là. Maintenant, toutes ces petites choses que je voulais partager et qui ne valaient pas un billet sont instantanément messagées (ça se dit) par l’entremise de Twitter.

C’est pas mal tout ce que j’ai à dire là-dessus, mais ça ne fitait pas en 140 caractères.

Commentaires

Emile dit :

Pourtant, j’aime bien quand tu fais du millage avec pas de nouvelle, à l’instar de m’sieur Piquette.

Francois Coutu dit :

Encore quelques billets et Piquette va avoir sa place à la droite de Bertrand Raymond.

Christian dit :

Je souffre du même syndrome. Je bloque automatiquement à 140 caractères! Twitter va finir par tuer mon blogue!

Laisser un commentaire