Accueil » monologue » Payer ses contraventions en ligne

Payer ses contraventions en ligne

J’ai eu ma première contravention en dix ans de conduite active la semaine dernière. 49 km/h dans une zone de 30 km/h. J’étais dans la lune faut croire. D’ailleurs, je me demandais, faut-il dire merci au policier qui vous donne une contravention ?

En tant qu’urbaniste intéressé par la gouvernance en ligne, j’étais très heureux de constater qu’il m’est possible de payer ladite contravention sur le site de la Ville de Montréal.

Sauf qu’hier, le site m’annonce que le service est présentement indisponible, et aujourd’hui, on me donne une erreur 500 “Internal server Error” avec plein de gribouillis Java / Oracle.

Pratique.

8 commentaire

Laisser un commentaire

    • C’est tout à fait exact (et très décevant parce que sur leur site, on ne peut payer que par carte de crédit alors que je veux payer par débit…),
      Sans être certaine qu’on ne puisse payer par notre institution puisque j’ai essayé et on me dit qu je n’ai pas un no. de constat valide. J’ai donc tenté de joindre leur service téléphonique (sois-disant ouvet 24hrs/24, 7jrs/7 au 1-877-263-6337) pour avoir plus d’info sur ce qui cloche sur le no. du constat et un message enregistré me dit que ce service est disponible sur semaine uniquement alors que sur le site Internet, on dit tout à fait le contraire….. Bla, bla, bla….

  • Je pourrais, je suppose, mais pour une fois qu’une municipalité fait des efforts pour nous faciliter la vie, aussi bien les encourager… et les critiquer quand ça ne fonctionne pas.

    Mais ça a fonctionné finalement. Z’ont dû rebooter le serveur…

  • Les contraventions… un autre facteur favorisant la vie en ville.

    Dans ma jeunesse…, il y avait généralement, un policier ou une voiture de police visible dans les zones à risques, ceci permettait de régulariser la circulation. Les contraventions étaient distribuées aléatoirement. Depuis environ un an, la Ville de Montréal a changé du mode de distribution aléatoire au mode récursif. Maintenant, plusieurs voitures et policiers sont cachés. Ce mode n’est pas efficace pour ralentir le trafic ni pour empêcher les zoufs d’être zoufs, mais crime que c’est payant… En fait, presque assez payant pour développer des applications qui fonctionnent.

  • Je seconde le commentaire de François Coutu. Le site pour payer ne fonctionne sans doute pas compte tenu du nombre de personnes qui essaient de l’utiliser en même temps. C’est une ruine habiter à Montréal et tellement répressif. Les vrais criminels peuvent dormir en paix !!!

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Paul St-Pierre Plamondon, à propos de l’environnement
    Première chose, nous devons absolument faire notre indépendance et je ne comprends pas qu’en 2020, il y ait des environnementalistes qui se présentent à l’échelle fédérale, que ce soit pour le NPD ou le Parti libéral du Canada, c’est impossible d’être environnementaliste et d’être fédéraliste aujourd’hui, c’est à mon avis de la malhonnêteté intellectuelle tout […]
  • Gérard Deltell, qui parle
    On est en train de se parler, on continue à se parler et la meilleure façon d’aller de l’avant, c’est de se parler. On continue de se parler, pis on va continuer à se parler et on se parle bien pis quand tout le monde parle, tout le monde est heureux, merci. L’article Gérard Deltell, […]
  • Maxime Bernier, qui reconnaît le racisme systémique
    Un programme de prêts aux entreprises de 221 millions de dollars, pour les entrepreneurs noirs. Qu’est-ce que c’est sinon que du racisme systémique? Le racisme systémique ou institutionnel est une forme de racisme intégré comme une pratique normale dans la société ou au sein d’une organisation. C’est exactement ce que fait ce type de programme. […]
  • Maxime Bernier, en majuscule
    IL EST TEMPS D’ANNULER L’IGNOBLE EXTRÊME-GAUCHE VIOLENTE ET RACISTE! #CancelCulture L’article Maxime Bernier, en majuscule est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs
    Donc on nous parle de privilèges blancs constamment, mais on est en train de créer une forme de privilège noir dans un certain sens. C’est plate. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, déçu du programme de subventions pour les entrepreneurs noirs est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.