Accueil » monologue » Comment gérer un site bilingue ?

Comment gérer un site bilingue ?

J’aurais besoin d’un petit conseil pour le Forum canadien de recherche publique sur le patrimoine (va falloir que je lui trouve un surnom, parce que ça fait long à dire). Comme c’est un site canadien et que le Canada est bilingue d’un océan à l’autre (y parait), le site doit aussi être bilingue.

Nous avons deux noms de domaines qui devraient être pas pires pour le référencement : patrimoine-canada.ca et canada-heritage.ca.

Qu’est-ce qui est le mieux ? Tout faire en double avec deux sites distincts, l’un en français et l’autre en anglais ? N’utiliser qu’un nom de domaine et gérer un seul site bilingue en redirigeant une des deux adresses vers l’autre ?

J’ai l’impression que je devrai sacrifier un peu de SEO (le nom de domaine) pour m’éviter d’avoir à gérer deux sites avec des utilisateurs et contenus dédoublés.

P.S.: le tout sera sous Drupal.

8 commentaire

Laisser un commentaire

  • Pourquoi pas détecter le nom de domaine et adapter le contenu selon le domaine? Un peu comme du skining, mais t’adaptes le contenu aussi? Donc l’arborescence est la même, t’as une seule copie de tes fichiers, mais tu vas pas chercher le même contenu selon la langue.

    Concrètement, je sais pas comment le faire sous Drupal, mais je le ferais comme ça… donc ça donnera l’impression que t’as deux sites totalement différents, mais au fond, ce sera le même.

  • Comment font les autres ministeres/groupes federaux? Mis-a-part les horribles acronymes de Revenu Canada…

    Perso, je ne tripe pas sur les dash (hyphen) dans les noms de domaines, mais c’est peut-etre juste moi. N’est-ce pas un peu redondant, considerant le domaine .ca?

    J’ai fait quelques sites bilingues avec WordPress, presentement, ma preference va a une seule installation, avec un plugin offrant le multilingue (quand c’est possible). plus facile de gerer l’installation et la maintenance. Je ne sais pas si Drupal offre un tel plugin, peu de CMS sont conscients de ce besoin.

    Pour le SEO, je ne suis pas expert…

  • Selon moi, le mieux, c’est un seul site avec une base de données et une gestion des locales.

    Je n’ai jamais utilisé Drupal mais il semble très bien supporter la gestion des locales…

    Si tu fais 2 sites totalement séparés, ça aura moins de poids dans Google. De plus, comme tu dis, c’est chiant à gérer 🙂

  • Pour le hyphen, ce n’est pas mon choix. Mais c’est efficace pour le SEO, il me semble.

    Je teste effectivement le multilangue de Drupal. Je me demande juste si ça va fatiguer les anglos d’avoir un URL en français. Bah, on a un premier-ministre anglophone, et on fait avec 😉

  • Le support multilingue de Drupal est excellent, faut juste faire attention un peu et confirmer que tout fonctionne bien avec les modules plus obscures. Côté gestion, fonctions “core” et modules principaux, c’est super.

    Drupal permet aussi la gestion multisite, je ne l’ai pas fait et je n’ai pas de liens pour toi mais je mettrais un petit 20$ qu’ils ont un manual quelque part qui explique comment avoir une seule db de contenu, affichée sur deux url selon la langue.

    Tip: au lieu de chercher par l’engin du site Drupal, cherche avec Google avec “Drupal” dans les keywords ou filtré par domaine, c’est fou ce qu’on trouve que le site ne sort pas lui-même.

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Gilles Proulx, qui n’a pas peur des dictatures
    On craint de sortir la matraque. Mais moi je comprends pas. Si tu te permets d’émettre des politiques de matraque et finalement tu défends ce qui est indéfendable par la suite, tu défends son contraire. Mais l’urgence est là, bâtard de bâtard! […] On a tellement peur du mot dictature, coercition, intervention, radicalisme, c’est tout […]
  • Doc Mailloux, qui cite Josée Legault
    Je cite. Écoutez bien ça. Une chose est sûre: la deuxième vague commandera un leadership politique de fef. Un leadership politique de fer. […] S’il-vous-plait! Leadership de fer, extrêmement autoritaire, c’est de la dictature! L’article Doc Mailloux, qui cite Josée Legault est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Paul St-Pierre Plamondon, à propos de l’environnement
    Première chose, nous devons absolument faire notre indépendance et je ne comprends pas qu’en 2020, il y ait des environnementalistes qui se présentent à l’échelle fédérale, que ce soit pour le NPD ou le Parti libéral du Canada, c’est impossible d’être environnementaliste et d’être fédéraliste aujourd’hui, c’est à mon avis de la malhonnêteté intellectuelle tout […]
  • Gérard Deltell, qui parle
    On est en train de se parler, on continue à se parler et la meilleure façon d’aller de l’avant, c’est de se parler. On continue de se parler, pis on va continuer à se parler et on se parle bien pis quand tout le monde parle, tout le monde est heureux, merci. L’article Gérard Deltell, […]
  • Maxime Bernier, qui reconnaît le racisme systémique
    Un programme de prêts aux entreprises de 221 millions de dollars, pour les entrepreneurs noirs. Qu’est-ce que c’est sinon que du racisme systémique? Le racisme systémique ou institutionnel est une forme de racisme intégré comme une pratique normale dans la société ou au sein d’une organisation. C’est exactement ce que fait ce type de programme. […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.