Accueil » sportnographe » Party privé Molson APP

Party privé Molson APP

Nous avons assisté samedi soir en tant que représentants du Sportnographe, au party privé Molson dans le cadre de la promotion de leur campagne publicitaire de l’APP (Association des pros du party). Bon, on va se le dire tout de suite, nous ne sommes visiblement pas des pros du party. Je ne partage pas l’enthousiasme de Jean-Luc, Émile et Carl, surtout parce que je ne suis pas le public cible pour ce genre d’événement.

De la musique dans le tapis et des Nonions Rignes, ce n’est pas trop mon fort. Je préfère la musique qui nous permet de s’entendre parler (ou un groupe de rock and roll), et des bouchées au fromage de chèvre (mettons). Comme Émile et Jean-Luc, je ne suis pas un admirateur de Molson Dry et j’ai trouvé que le vidéo corporatif était une vraie joke.

N’empêche que j’ai quand même eu du plaisir avec tous ces gens sympathiques, et que je concède que la chose est une réussite pour qui est admirateur du plancher de danse, que NVI a fait une belle job, que Molson a misé dans le mile, et que la vue était superbe.

Vous pouvez lire une critique plus détaillée sur le Sportnographe.

13 commentaire

Laisser un commentaire

  • Manifestement, avec toutes les réactions engendrées, ils ont bien réussi leur coup(de marketing): gâter des gens qui ont une audience pour faire leur “bière”…
    Comment transformer des blogueurs en panneau publicitaire? En les payant pour faire parler du produit (un aspirateur, par exemple) ? Non, mieux vaut leur offrir un party et les saouler. Ensuite, il suffit de se fier à la propension naturelle des gars moyens à s’auto/entre-congratuler du caractère légendaire de la brosse de le veille. Sauf que dans ce cas, les autocongratulations passent par des billets qui se renvoient les uns aux autres, contiennent chacun plusieurs mentions de “Molson Dry” et des phrases comme “Je vais vraiment mettre le mot party et Molson Dry dans le même répertoire dans ma tête”. Faut avouer qu’ils ont quand même vachement bien réussi leur coup…
    Bravo à toi pour avoir écrit le seul post qui ne ressemble pas à un publi-reportage.
    Au cas où la chose ne serait pas encore évidente, j’ai un léger malaise avec ça.

  • Disons que j’étais pas super à l’aise non plus, mais que dans la mesure où c’est pour le Sportnographe, où on ne se prend pas trop au sérieux, où nous sommes transparents, et que je ne suis pas gêné de dire que la Morson Dry goûte le cul, ça me dérangeait un peu moins.

    Aucune chance que j’y soit allé en tant que représentant de CentPapiers.

  • Personellement j’ai trouvé que regardé un vidéo de 4 minutes sur M. Molson c’était fort peu payé pour la belle soirée que nous avons eu.

    PS : A 11h00 avec plusieurs bières dans le corps j’aime mieux des sandwitch pas de croute que des bouchées au fromage de chèvre. Mais c’est un choix personel.

  • Simon, moi, le viral, j’ai AUCUN problème avec ça quand j’ai une des bonnes soirées de ma vie avec mes amis (j’avais BEAUCOUP d’invitation et j’ai fais participé tout mes copains).

    Je peux pas croire que quelqu’un qui était là chie sur l’évènement.. même Piquette! Pour l’avoir pendant la soirée, Olivier et Piquette, je peux dire qu’il avait pas mal de fun à laisser de la bière sur la dernière table avant le buffet.

    Nombre de fois que je vais dans des 5@7 payé par tel ou tel compagnie, on devient un peu insensible à tout ça.

    J’ai aussi dis que j’étais pas un fan de la Molson Dry mais pour leurs partys, wow. Fallait être pour ommettre un opinion.

    Oh, Simon, Molson et NVI n’ont JAMAIS dis que c’était pas un coup marketing… faudrait être naif en batard pour voir juste une occasion de boire gratuitement.

    Sur ce, même après cette soirée de Molson Dry, j’ai bu de la Coup de Grisou MAIS.. voilà 2 jours, j’avais un party de la mort gratis sur le dos de Molson Dry!

    Fuck all.. toujours chercher le problème!

  • […] Qu’Olivier ne soit pas capable de dire qu’il était inconfortable avec la situation du party de M…(faut être naïf pour pas voir le coup de pub..), je comprend pas. Crime, si t’est pas à l’aise d’être l’object du viral (n’importe quoi..), bien.. vient pas profiter de la bière gratuite. […]

  • En tant que digne représentant des nobody de l’internet, invité par les sympathiques et irrévérencieux membres du Sportnographe que je remercie sincèrement, ma présence au party privée de l’APP avait trois buts.

    Premièrement, mettre de vrais visages sur les faces de blogueurs que je vois habituellement dans les à propos.

    Deuxièmement, regarder les feux d’artifice avec ma maîtresse.

    Finalement, vérifier si Émile allait inviter Alain Zouvi.

    Pour ce qui est de l’appréciation générale de cette soirée, tout est relatif. Un bon porto avec des dattes farcies au bleu ou une pinte de Kilkhenny bien crémeuse avec des bretzels auraient aussi été d’excellents choix.

    Message à Monsieur Molson. Pour les prochains partys, ce serait préférable d’attendre en juillet, car les mannes sont éphémères…

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche
    Avant de prendre des décisions dans le hockey, vous avez un gars qui a fait sa vie dans la Ligue nationale, qui a fait sa vie au hockey professionnel, qui a fait 30 ans de hockey, qui connaît ça comme le revers de sa main. L’article Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche est […]
  • Michel Bergeron, sadique
    Il faut que Marc saute sur l’occasion. Tsé c’est ben beau là, tsé ton adversaire y’a un genou à terre, faut tu l’agrippes, faut tu y fasses mal. En lui faisant beaucoup de mal, tu te fais beaucoup de bien. Pourquoi tu ries? C’est la vie, c’est la vie, quand tu fais mal à quelqu’un, […]
  • Marc Bergevin, à oreille
    L’ouverture est là jusqu’à demain, au temps qu’on annonce notre choix. Donc j’t’a oreille, puis on va voir ce qui va se passer d’ici demain. L’article Marc Bergevin, à oreille est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Georges Laraque, fébrile
    Avec l’offensive qu’il a Gonzo, oublie ça, y’a plus besoin de fibrillateur rien. L’article Georges Laraque, fébrile est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Réjean Tremblay, sans lunette
    Guy Lafleur y’a eu un quadruple pontage pis un autre déblocage d’une artère coréenne. Euh, pas coréenne. L’article Réjean Tremblay, sans lunette est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda
    Le Dr Arruda, j’ai envie de lui dire des fois : Si ce n’est pas votre décision, clignez des yeux trois fois, je veux dire, envoyez-nous un signal de détresse. L’article Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette
    J’ai l’impression que parfois, à travers ses interventions, c’est un petit peu un message de détresse qu’il nous envoie. J’ai envie de lui dire, si vous êtes en danger comme nationaliste à la CAQ, clignez des yeux deux fois. On va venir à votre secours! L’article Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette est apparu en […]
  • Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec
    Dans mes prédictions actuellement, j’ai une bonne moyenne je pense. Je fais de bonnes prédictions. Dix, dix élus du nouveau parti de Éric Duhaime, en fait le Parti conservateur. Je pense que dix élus, ce serait peut-être le minimum.  L’article Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec est apparu […]
  • Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique
    Je considère qu’il est de notre devoir de faire l’impossible pour sortir de l’extrémisme sanitaire dans lequel la Coalition Avenir Québec de François Legault nous enfonce depuis maintenant presque neuf mois. L’article Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Anne-France Goldwater, qui ne veut protéger que les animaux mignons
    – Il faut vraiment que vous deveniez 100% végétarienne, parce que vous pouvez pu manger du poulet pis des crevettes, après le vibrant plaidoyer que vous avez fait pour les animaux. – Touchez moi pas mes crevettes. Touchez moi pas mes crevettes, les crevettes les homards. Sont trop moches pour être… ce sont pas des […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.