Accueil » monologue » Mes quatre pires vols d’avion

Mes quatre pires vols d’avion

J’ai beaucoup réfléchi à ça, et je pense qu’est venu le moment de vous dévoiler mon palmarès des quatre pires vols d’avion que j’ai dû subir au cours de ma carrière de voyageur :

  • 4. 2001, Montréal – Paris : le flux migratoire s’est manifesté dès l’envol;
  • 3. 2007, Montréal – Paris : lendemain de brosse de Yulblog dans un avion d’Air Transat exempt de place pour les jambes;
  • 2. 2006, Manouanis – Lac Margane : retour d’un voyage de pêche dans un Beaver avec à ma droite, Jean-Philippe et à ma gauche, mon frère, arborant chacun un sac en papier dans les alentours de la bouche;
  • 1. 2008, Yellowknife – Calgary / Calgary – Montréal : victime d’une indigestion et/ou d’un virus et n’ayant pas mangé parce qu’abonné à la toilette depuis deux jours, avec un sac de glace sur la tête.

Après ça, me manque juste un atterrissage forcé ou quelque chose comme ça.

3 commentaire

Laisser un commentaire

  • si ça peut vous rassurer , lorque j’ai pris l’avion, je me suis essuyée un orage (dans un avion KLM) pendant lequel des enfants criaient parce que l’appareil faisait des soubressauts.
    Ensuite au retour, le décollage était tellement malréalisé que j’ai fait une crise de panique et ai failli vomir.

    Et lors du vol Montreal-Bordeaux avec la compagnie Air Transat, au même moment,(le même jour et à la même heure), un autre avion d ela même compagnie a failli se crasher!J’adore les avions!

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 4 juin 2020
    Piquette analyse les analyses de Marc Bergevin Meilleur-Aucoin s’intéresse encore une fois à La poche bleue Salomé Corbo fait de l’appropriation culturelle Un débat sur le lieu de la prochaine parade de la coupe Stanley Écouter sur Ohdio! L’article Émission du 4 juin 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Norman Flynn, impair
    Barry Trotz qui a été battu 8-3 qu’on a vu tantôt, y’avait pas des propos très élogieux à l’endroit de son pair. Pas de son père, mais de son pair. Pas son père le père paternel là. Son homologue si tu veux un autre mot pour décrire le coach de l’autre équipe. L’article Norman Flynn, […]
  • Guillaume Latendresse, sage
    Quand on pense qu’on est épais, y’en a toujours des plus épais. C’est ça que j’aime. L’article Guillaume Latendresse, sage est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • André Roy, qui est une pépite d’or
    Faque là, je m’en vais mettre un tablier d’hôtesse de l’air, mais là, j’ai le cul toute à l’air t’sé c’est sûr. Faque là je vois qu’y a comme un tray, là, t’sé, un genre de cabaret plein de biscuits au chocolat pis des pépites de chocolat. Faque là je prends le cabaret pis je […]
  • Maxim Lapierre, qui raconte la fois où il a fait pipi sur le banc des joueurs
    – Un moment donné on jouait pis on commençait la 2e ou la 3e période, je me rappelle pas bien, mais fallait que j’aille pisser Guillaume pis euh, j’étais jeune faque j’ai pissé dans mon jockstrap. – Ben non ! – Ah oui. Ah oui. Pas le choix. Je me disais dans ma tête : […]

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste
    Selon le communisme, la propriété privée est immorale et il est justifié de la détruire et voler. Les émeutes au nom de l’«antiracisme», les dépenses gigantesques des gouvernements et la création monétaire massive des banques centrales ne sont en fait que du communisme déguisé. L’article Maxime Bernier, déguisé en anti-communiste est apparu en premier sur […]
  • François Legault, en parlant de Sonia Lebel
    Au trésor… mon trésor. L’article François Legault, en parlant de Sonia Lebel est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Claude Bernatchez, qui ouvre le feu
    Attention s’il-vous-plait, respectez ces interdictions de ciel à feu ouvert. C’est très à risque. L’article Claude Bernatchez, qui ouvre le feu est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Christian Rioux, à propos des statues déboulonnées
    Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas, disait Malraux. Du genou au sol à l’autoflagellation, en passant par le déboulonnage des statues, les résonances mystiques de ce que nous avons vu depuis deux semaines sautent aux yeux. Les militants qui hantent nos boulevards ne cherchent pas tant à réformer la police ou une administration […]
  • Erin O’Toole, debout
    Je vais me tenir debout devant la clique du Plateau L’article Erin O’Toole, debout est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.