N’ayez pas peur, amis journalistes

Intéressante réflexion de Françis Masse sur le blogue de Florian Sauvageau. Il compare les craintes de journalistes professionnels vis-à-vis des nouvelles technologies à celles de graphistes il y a 20 ans.

En définitive :

À mon sens, les nouvelles technologie on propulsé vers le haut les métiers de graphistes, typographes, metteurs en pages et même d’illustrateurs. Ce n’est vrai que pour ceux qui ont embarqué avec enthousiasme dans ce train qui n’attendait pas la réflexion murie avant d’amorcer son voyage. Ceux qui sont resté sur le quai n’ont pas vu ces changements. Normal: ils s’étaient sortis du métier.

Et en passant, un bon article à lire à propos de LePost.fr dans Libération.

Laisser un commentaire