CentPapiers sous WordPress ?

J’ai une envie folle de migrer CentPapiers de Spip vers WordPress (ou WordPress MU). Ça aurait bien sûr quelques désavantages :

  • le désagrément de faire correspondre les données de Spip et WordPress (on est maso, mais pas tant que ça);
  • refaire les tutoriels (on va faire faire ça par Jean-Philippe, tiens);
  • me faire dire que WordPress n’est pas un CMS.

Mais aussi des avantages :

  • l’agrément de faire correspondre les données de Spip et WordPress (on est un peu maso);
  • une sans doute meilleure indexation dans Google;
  • des tonnes de plugins;
  • bénéficier d’une grande communauté pour aider dans le bidouillage;
  • le fait que beaucoup de rédacteurs utilisent déjà WordPress;
  • la possibilité pour ces derniers de publier en double sans effort;

Maintenant, est-ce que c’est débile comme idée ? Y’a-t-il des problèmes que je ne vois pas ?

PS : À ceux qui me diront “Drupal ?”, je répondrai que c’est trop compliqué pour moi.

Commentaires

Emile dit :

Je me suis amusé avec WordPress MU v’la pas si longtemps (parce que je suis maso). C’est une belle bébelle, mais honnêtement, un peu inquiétante.

Je n’avais de cesse à me demander si MU allait évoluer au même rythme que les nouvelles moutures de WP dans un avenir prochain, et si un certain fossé ne risque pas de se créer entre les deux entités, parties du même coeur, tels des siamois nouvellement séparés qui s’haïssent la face.

Sinon, y a un nouveau gugusse pour WP qui semble plutôt prometteur : http://buddypress.org/

Mais pour peu que je connais Spip, WordPress lui est supérieur en tous points (avec un peu de bidouillage).

oniquet dit :

C’est ce que je voulais entendre.

De toute façon, je pense qu’avec WordPress, on peut facilement émuler le comportement de MU, ou presque.

Emile dit :

Oui. En fait j’ai vu MU comme la seule possibilité d’héberger plein de blogues sous un même coeur WP.
C’est pratique pour un site à la Cyberpresse qui emploie peu de blogueurs (dont c’est intéressant de leur créer chacun leur espace) mais ça ne me semble pas être la bonne approche pour un site de nouvelles où plusieurs utilisateurs participent au contenu.

Jerome dit :

Ici les développeurs haïssent WordPress pour mourir en soulevant le point que leur code c’est du spaghetti.

Honnêtement je préfères de loin la flexibilité de WordPress, surtout en ce qui à trait aux gabarits. Je ne sais pas si Spip fonctionne encore de cette manière, mais c’était pas super les gabarits en HTML et la “cache” qui fallait regénérer manuellement.

Bonne chance pour la migration des données. Il doit bien y avoir un script quelque part par contre!

oniquet dit :

Il y a un script, mais il est un peu fouerreux… j’ai gossé un peu, et ça ne devrait pas être trop compliqué, sauf pour ce qui est des rédacteurs et de leurs mots de passe.

cfd dit :

Ici, les développeurs aiment bien WordPress pour la flexibilité, même s’il ne faut pas l’utiliser à toutes les sauces… Avec BuddyPress ça ferait tout un CentPapiers… MU a continué d’évoluer avec WP, chose que Lyceum (le choix que nous avions fait pour un projet) n’a pas réussi à faire…

Laisser un commentaire