Accueil » sportnographe » Le Web comme club-école

Le Web comme club-école

Je pensais à ça, et le Web et les blogues sont un peu rendus comme le club-école des médias.

Il y a deux ou trois ans, je prenais une bière pour discuter partenariat avec Alexandre Coupal de Ste-Flanelle, qui faisait des podcasts où l’ont entendait des bruits de casseroles, en compagnie de Frédéric Lord. Ils se retrouvaient ensuite à CIBL, et sont maintenant tout deux à Radio-Canada.

Puis je rencontrais Émile pour jaser stratégie autour du journalisme citoyen. Le voilà maintenant qui vit de Fanatique chez Branchez-Vous.

Il y a Maxime Morin, qui sévissait sur nhlfr.com puis sur Fanatique que l’ont peut maintenant voir à RDS.

Et voilà le Sportnographe à Radio-Canada.

Il me semble que ça devrait servir d’exemple à ceux qui veulent se faire connaître et vivre de ce qu’ils aiment. Montrez de quel bois vous vous chauffez sur les internets. Ça ne coûte rien, ça permet d’acquérir de l’expérience et une réputation, et ça peut porter fruit.

C’est tout ce que j’avais à dire là-dessus.

7 commentaire

Laisser un commentaire

  • Entièrement d’accord avec toi Olivier. Il ne faut toutefois pas oublier d’y mettre de la volonté car ça ne se fait pas tout seul.

    Depuis nhlFR (mars 2004, presque cinq ans déjà) jusqu’à aujourd’hui, j’ai toujours mis les efforts nécessaires pour en venir à un but bien précis, but que j’ai atteint un peu avant le temps (je ne croyais pas y accéder aussi tôt).

    Ces milliers de caractères tapés par des doigts bénévoles (pendant une bonne période de temps) jusqu’à aujourd’hui, des milliers de pages de recherches plus tard, j’ai récolté ce que j’ai semé.

    Même chose pour vous. Les pod’casques ont fait en sorte que le Sportnographe s’est fait connaître, surtout avec les citations des experts, tout le monde connaît maintenant le Sportno, et beaucoup d’autres vont le découvrir sous peu.

    Bons succès à la radio et merci pour la mention 🙂

  • Excellente comparaison.

    Reprenant des propos que je tenais avec Carl en conférence, ça n’est plus le contenu qui est Roi sur le web, mais bien le BON contenu.

    Faut croire que pendant ces années de vache maigre, on en a fait du pas pire contenu. Et qui sait? C’est peut-être ça, finalement, le modèle d’affaire sur les internets : nous octroyer le droit, et surtout la possibilité, d’être rétribué pour notre travail mais pas nécessairement comme on pensait au départ.

  • Bravo à tout ceux qui ont réussi! J’suis presque jaloux!
    Et c’est encourageant de lire ce post alors que cette semaine, Villeneuve, Gagnon, et Tremblay ont tous craché sur la blogosphère Tricolore. J’suis content de voir que ça peut mener qqpart, en fin de compte!

  • En fait, j’y vois un portfolio comme le font les photographe, les artistes,… Même sans emploi, il faut continuer, parce que ça démontre l’intérêt (et parfois la passion) et la détermination.

    Il ne faut pas pour autant ignorer une formation en journalisme et/ou en communications.

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche
    Avant de prendre des décisions dans le hockey, vous avez un gars qui a fait sa vie dans la Ligue nationale, qui a fait sa vie au hockey professionnel, qui a fait 30 ans de hockey, qui connaît ça comme le revers de sa main. L’article Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche est […]
  • Michel Bergeron, sadique
    Il faut que Marc saute sur l’occasion. Tsé c’est ben beau là, tsé ton adversaire y’a un genou à terre, faut tu l’agrippes, faut tu y fasses mal. En lui faisant beaucoup de mal, tu te fais beaucoup de bien. Pourquoi tu ries? C’est la vie, c’est la vie, quand tu fais mal à quelqu’un, […]
  • Marc Bergevin, à oreille
    L’ouverture est là jusqu’à demain, au temps qu’on annonce notre choix. Donc j’t’a oreille, puis on va voir ce qui va se passer d’ici demain. L’article Marc Bergevin, à oreille est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Georges Laraque, fébrile
    Avec l’offensive qu’il a Gonzo, oublie ça, y’a plus besoin de fibrillateur rien. L’article Georges Laraque, fébrile est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Réjean Tremblay, sans lunette
    Guy Lafleur y’a eu un quadruple pontage pis un autre déblocage d’une artère coréenne. Euh, pas coréenne. L’article Réjean Tremblay, sans lunette est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda
    Le Dr Arruda, j’ai envie de lui dire des fois : Si ce n’est pas votre décision, clignez des yeux trois fois, je veux dire, envoyez-nous un signal de détresse. L’article Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette
    J’ai l’impression que parfois, à travers ses interventions, c’est un petit peu un message de détresse qu’il nous envoie. J’ai envie de lui dire, si vous êtes en danger comme nationaliste à la CAQ, clignez des yeux deux fois. On va venir à votre secours! L’article Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette est apparu en […]
  • Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec
    Dans mes prédictions actuellement, j’ai une bonne moyenne je pense. Je fais de bonnes prédictions. Dix, dix élus du nouveau parti de Éric Duhaime, en fait le Parti conservateur. Je pense que dix élus, ce serait peut-être le minimum.  L’article Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec est apparu […]
  • Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique
    Je considère qu’il est de notre devoir de faire l’impossible pour sortir de l’extrémisme sanitaire dans lequel la Coalition Avenir Québec de François Legault nous enfonce depuis maintenant presque neuf mois. L’article Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Anne-France Goldwater, qui ne veut protéger que les animaux mignons
    – Il faut vraiment que vous deveniez 100% végétarienne, parce que vous pouvez pu manger du poulet pis des crevettes, après le vibrant plaidoyer que vous avez fait pour les animaux. – Touchez moi pas mes crevettes. Touchez moi pas mes crevettes, les crevettes les homards. Sont trop moches pour être… ce sont pas des […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.