Montréal la nuit, en 1947

Une ville bilingue pas à peu près.

via p45.

Laisser un commentaire