L’humour subversif

L'humour subversif est en voie de disparition, semble-t-il.

«Aujourd'hui, on ne peut donc plus rire des victimes, des religions, des handicapés, des homosexuels sans être publiquement taxé de xénophobie, de racisme, d'intolérance»… ou même d'infamie et de crime de lèse-majesté, que la blague soit bonne ou pas.

On ne peut pas rire non plus des experts sportifs, selon ce qu'on nous rapporte dans les coulisses. Leur prestigieux travail est trop important. Peut-être bientôt devrons-nous nous contenter de rire de nous.

Commentaires

la copine dit :

qui ne vaut pas une risée, ne vaut pas grand chose comme on dit…

Y’a juste les maudits péteux de brou qui rit d’eux même. Bande d’égocentriques qui nous emmerdent avec leurs jokes plates. Hehe!

Laisser un commentaire