Accueil » monologue » Jean-Charles Lajoie, Radio-Pravda et les virus – Chronique du 13 juillet 2012

Jean-Charles Lajoie, Radio-Pravda et les virus – Chronique du 13 juillet 2012

J’ai commencé la fin de semaine dernière en apprenant une nouvelle qui m’a beaucoup attristé. Jean-Charles Lajoie, bouffon et commentateur sportif, annonçait qu’il abandonnait sa chronique chez Dutrizac au 98,5 FM, pour se concentrer sur l’anonymat que lui confère TVA Sports et ses 38 auditeurs. Heureusement, on risque de le revoir à l’avant-scène assez bientôt, comme en témoigne cette discussion avec l’animateur Dutrizac :

BD : vas-tu te lancer en politique ?
JCL : non, parce que l’élection est beaucoup trop proche.
BD : mais es-tu ouvert à la sollicitation ?
JCL : moi je suis ouvert à n’importe quoi qui peut faire avancer mon pays le Québec.
BD : donc les Libéraux…
JCL : moi je suis ouvert à n’importe quoi qui peut faire avancer mon pays le Québec.
BD : euh, la CAQ ?
JCL : moi je suis ouvert à n’importe quoi qui peut faire avancer mon pays le Québec.
BD : ah oui, tu vas aller au Parti Québécois toi aussi ?
JCL : je sais pas.

J’espère que Madame Marois, prend des notes… Lajoie, c’est un genre de Pierre Curzi du hockey… un gars de Cowansville en plus… ce serait assez winneur contre Jean Charest dans Sherbrooke non ?

Lundi, je suis tombé sur un grand moment de télé : Réjean Breton, ancien prof de l’université Laval, était chez Mario Dumont pour se plaindre de n’être jamais invité à Radio-Canada : “tout ça pour te dire que quand t’es gaugauche, y’a pas de problème… depuis que c’est connu que je suis à droite, jamais bien sûr… – t’es jamais, t’es pu invité ? – euh, vraiment pas, vraiment pas.” Mais non, ce n’est vraiment pas parce que Réjean Breton traite ses adversaires de rats ou de petites putes, ou parce qu’il dit “gaugauche” à tous les deux mots qu’il n’est pas invité à Radio-Canada. Non, c’est parce qu’une petite voix agressante de même, on en a déjà une ici.

Mardi, c’était le grand jour de l’apocalypse informatique. On nous avait promis que les internets allaient manger une claque à cause du virus DNS Changer. Bon, c’est un peu compliqué à comprendre si vous n’êtes pas un gourou des internets comme moi, alors François Charron, le Bruno Guglielminetti de TVA, a expliqué à ses auditeurs ce qui arrive chez les gens infectés :“quand ils ouvrent leur internet, l’ordinateur tourne pas à gauche, il tourne à droite pis y se ramasse dans le serveur des pas fins». Aaaah ok ! En tout cas, moi mon ordinateur a tourné à gauche et a été épargné par les pas fins. Faut croire qu’à Radio-Canada, même les ordinateurs ont un biais gauchiste.

Mercredi, j’ai prêté une oreille attentive à l’émission de Dominic Maurais qui sera une des têtes d’affiche de la toute nouvelle Radio X Montréal. Il sera le seul animateur de Québec à être aussi diffusé dans la métropole, dont il connaît le marché comme le fond de sa poche :

“Ceux qui veulent aller faire le bordel au cégep Édouard Montpetit, bin les cours reprendrons le 15 août, cégep Montmorency le 16 août… tout à Montréal hein, tout à Montréal. Cégep St-Jérôme, 16 août, Bois de Boulogne le 17 août, et ainsi de suite.”

Ok, les cégeps montréalais qu’il nomme sont en fait à Longueuil, Laval et St-Jérôme, des banlieues qui ne sont pas exactement des bastions de la résistance communistes. Mais bon, il aura le temps d’étudier sa géographie d’ici son entrée en onde. Va juste falloir qu’il se pratique à dire “Montréal” sans qu’on ait l’impression qu’il est sur le point de vomir.

Et parlant de contestation étudiante, a eu lieu une manifestation antihumoriste devant le Métropolis ou étaient invités tous ceux qui veulent dénoncer le sexisme des Mike Ward, François Massicote ou Marc Boilard. Pauvre Mike Ward. Pogné entre deux feux : les anarchistes manifestent contre lui et les red necks le traitent de subventionné sur Facebook.

“Moi, ça roule en tabarnak, j’en fais du cash, j’en paye en esti de l’impôt… l’année passée j’ai payé 125,000 piasses d’impôt, tabarnak, arrête de m’dire tu payes mon salaire osti, tu payes pas mon salaire, non seulement tu payes pas mon salaire, criss, c’est moi qui paye l’hôpital pour toi ta femme pis tes enfants.”

Comme dirait François Legault, il n’est pas sexiste, Mike Ward. Il attache juste plus d’importance au salaire que les filles, c’est tout.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Marc Bergevin, à propos de l’avenir
    On est beaucoup plus d’avant de ce qu’on était. On a vu des choses dans les derniers mois qui nous ont appris à voir ce qu’on espérait. L’article Marc Bergevin, à propos de l’avenir est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Mario Dumont, à propos des reculs d’Horacio Arruda
    – Le Docteur Arruda là, tsé mettons, mettons moi la danse la ligne là, pas capable. Du tout là. Je pogne pas ça la danse en ligne. – Là tu vas tourner du mauvais bord, tu vas foncer dans quelqu’un. – Mettons que tu me l’expliques bien là, je vais peut-être être capable de faire […]
  • Stéphane Bédard, animal
    Monsieur Arruda, c’est vrai qu’au début, y’a fait le buzz. Mais le buzz, le problème, c’est que faut que tu sois pris au sérieux. Je pense qu’un moment donné, le sérieux à disparu. C’est devenu plutôt un animal d’animation et ça c’est pas bon quand t’es responsable de la santé publique. L’article Stéphane Bédard, animal […]
  • Gilles Proulx, qui n’a pas peur des dictatures
    On craint de sortir la matraque. Mais moi je comprends pas. Si tu te permets d’émettre des politiques de matraque et finalement tu défends ce qui est indéfendable par la suite, tu défends son contraire. Mais l’urgence est là, bâtard de bâtard! […] On a tellement peur du mot dictature, coercition, intervention, radicalisme, c’est tout […]
  • Doc Mailloux, qui cite Josée Legault
    Je cite. Écoutez bien ça. Une chose est sûre: la deuxième vague commandera un leadership politique de fef. Un leadership politique de fer. […] S’il-vous-plait! Leadership de fer, extrêmement autoritaire, c’est de la dictature! L’article Doc Mailloux, qui cite Josée Legault est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Paul St-Pierre Plamondon, à propos de l’environnement
    Première chose, nous devons absolument faire notre indépendance et je ne comprends pas qu’en 2020, il y ait des environnementalistes qui se présentent à l’échelle fédérale, que ce soit pour le NPD ou le Parti libéral du Canada, c’est impossible d’être environnementaliste et d’être fédéraliste aujourd’hui, c’est à mon avis de la malhonnêteté intellectuelle tout […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.