Accueil » monologue » Ti-Oui, l’Expo Nation et Jacques Martin

Ti-Oui, l’Expo Nation et Jacques Martin

La fin de semaine dernière Jean Charest a effectué son premier bain de foule de la campagne à la cantine Chez Ti-Oui, un établissement que j’ai moi-même visité pas plus tard qu’il y a deux semaines.

J’aimerais par contre faire remarquer que lors de mon passage chez Ti-Oui, les clients n’étaient pas triés sur le volet et avaient l’air à triper pas mal plus sur Nickelback que sur Jean Charest. Y’avait même un gars qui avait un genre de pick-up modifié avec des néons pis une suspension qui bouge.

Ça, c’est du vrai monde de chez nous. C’est avec du monde de même qu’on va l’avoir notre pays, comme l’a proposé le poète Claude Péloquin à Bouillant de culture : “tant que le robinet va être ouvert à Dorval pour l’immigration, on n’aura pas de Québec”. Un vote de plus pour les cols rouges !

Ah non c’est vrai, Claude Roy a retiré sa candidature ce matin. Selon lui, les cols rouges sont devenus jaunes. Ils sont bien bons pour téléphoner sur les lignes ouvertes, mais pas mal moins quand vient le temps d’agir. C’est tellement risible que je ne trouve pas de joke à faire là-dessus.

Lundi, on a pu entendre Pauline Marois à l’émission Sucré Salé nous dire que ses derniers “rapprochements” avec son époux avaient été “très court”. Too much information, comme y disaient avant la loi 101. C’est aussi là que François Legault a révélé qu’il avait emprunté 50,000$ à 29 ans pour fonder Air Transat en cachette de ses parents. À 29 ans. En cachette de ses parents. Pensez-y.

Un autre qui n’a pas peur de prendre des risques, c’est Jeff Fillion qui a annoncé sur Twitter que si le PQ l’emportait, il allait quitter le Québec. On s’entend que Jeff joue avec le feu. Mais c’est rien ça… il joue aussi avec la mort : “j’ai manqué mourir c’t’été… d’aplomb là. Cet été j’ai défié l’ordre et j’ai pris le risque pour ma santé… j’me suis fait deux burgers, trèèès saignants.” Eille, on est à une victoire du PQ ou à une livre de boeuf haché pas frais de perdre Jeff Fillion. À moins qu’il ne s’évapore avant, en même temps que son auditoire.

Mais au moins, Jeff Fillion il respecte le vrai monde. Il les incite à ne pas se laisser dire quoi faire, à aller au bout de leur libarté. D’autres comme le remplaçant de Benoît Dutrizac au 98,5 pensent que le monde est trop niaiseux pour comprendre, tel que présenté en entrevue avec Djemila Benhabib.

“DB : C’est un signe religieux ostentatoire […] c’est-à-dire qu’ils n’ont pas un caractère prosélyte comme l’aurait par exemple un voile islamique
LL : j’comprends pas
DB : bin écoutez pourtant, c’est tellement simple…
LL : ah bin oui, mais rendez-vous compte là que les gens vous écoutent prosélique, ostentatoire, ces mots-là ils ne les comprennent pas.”

Bon, ostentatoire, ça veut dire “étalage indiscret d’une qualité”. Comme dans “faire preuve d’une ignorance ostentatoire”. Et prosélyte, pas “prosélyque” comme il l’a dit, ça veut dire que tu tripes tellement sur le ptit jésus que ça te dérange pas d’avoir l’air toton devant toute la province.

Mercredi, Jean-Nicolas Gagné directeur de la programmation du nouveau Radio X Montréal, nous assurait que CHOI fera évoluer la métropole avec des projets porteurs comme elle l’a fait à Québec avec la Nordiques Nation ou euh… tsé ? “La nouvelle radio de CHOI depuis des années, c’est une radio aussi qui mène des combats mais très positifs très constructifs.. pense à Nordiques nation ou euh… tsé ?” a-t-il dit. Tsé ? On a assez hâte de voir quel beau combat va mener radio X à Montréal… Expo Nation ? Ou transformer le Plateau en immense stationnement. La big parking nation ?

En tout cas, pour rester dans le sport et la vacuité, hier, TVA Sports nous annonçait qu’ils avaient enfin mis la main sur la perle rare qui allait venir ajouter un peu de pep à leur programmation, soit Jacques Martin, un gars dont le parlé est empreint d’entrain : “Bien euh… j’pense que l’aspect le plus… euh… fragrant peut-être, euh, l’inconstance dans ce qui concerne notre jeu, euh… c’est de dévier de la façon qui nous amène du succès.

Dire qu’y’en a qui s’inquiète de ce qu’on va faire s’il y a un lock-out. On va dormir c’t’affaire ! Je renouvelle mon abonnement à TVA Sports de ce pas. Bonne nuit !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche
    Avant de prendre des décisions dans le hockey, vous avez un gars qui a fait sa vie dans la Ligue nationale, qui a fait sa vie au hockey professionnel, qui a fait 30 ans de hockey, qui connaît ça comme le revers de sa main. L’article Enrico Ciccone, comme le fond de sa poche est […]
  • Michel Bergeron, sadique
    Il faut que Marc saute sur l’occasion. Tsé c’est ben beau là, tsé ton adversaire y’a un genou à terre, faut tu l’agrippes, faut tu y fasses mal. En lui faisant beaucoup de mal, tu te fais beaucoup de bien. Pourquoi tu ries? C’est la vie, c’est la vie, quand tu fais mal à quelqu’un, […]
  • Marc Bergevin, à oreille
    L’ouverture est là jusqu’à demain, au temps qu’on annonce notre choix. Donc j’t’a oreille, puis on va voir ce qui va se passer d’ici demain. L’article Marc Bergevin, à oreille est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Georges Laraque, fébrile
    Avec l’offensive qu’il a Gonzo, oublie ça, y’a plus besoin de fibrillateur rien. L’article Georges Laraque, fébrile est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Réjean Tremblay, sans lunette
    Guy Lafleur y’a eu un quadruple pontage pis un autre déblocage d’une artère coréenne. Euh, pas coréenne. L’article Réjean Tremblay, sans lunette est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • André Arthur, qui a une explication
    Vous placez quelques dames au sommet d’une organisation, vous prenez un peu de recul, et vous regardez la foire poigner. L’article André Arthur, qui a une explication est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda
    Le Dr Arruda, j’ai envie de lui dire des fois : Si ce n’est pas votre décision, clignez des yeux trois fois, je veux dire, envoyez-nous un signal de détresse. L’article Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette
    J’ai l’impression que parfois, à travers ses interventions, c’est un petit peu un message de détresse qu’il nous envoie. J’ai envie de lui dire, si vous êtes en danger comme nationaliste à la CAQ, clignez des yeux deux fois. On va venir à votre secours! L’article Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette est apparu en […]
  • Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec
    Dans mes prédictions actuellement, j’ai une bonne moyenne je pense. Je fais de bonnes prédictions. Dix, dix élus du nouveau parti de Éric Duhaime, en fait le Parti conservateur. Je pense que dix élus, ce serait peut-être le minimum.  L’article Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec est apparu […]
  • Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique
    Je considère qu’il est de notre devoir de faire l’impossible pour sortir de l’extrémisme sanitaire dans lequel la Coalition avenir Québec de François Legault nous enfonce depuis maintenant presque neuf mois. L’article Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.