Des membres d’un culte philippin conservent dans leurs bouches des parties de corps humains volées dans des cimetières pour devenir invisibles

La secte s’appelle Haring Bakal et ils ont avoué avoir pillé des tombes pour récupérer des bouts de cadavres.

À chacun ses croyances, mais juste pour être clair, mettre des parties d’un autre être humain dans sa bouche, ça ne rend pas invisible.

La preuve: Joël Legendre s’est fait pogner par la police.

Source: Cult admits robbing human body parts from cemetery gives them supernatural powers

unsplash-logoeddie howell

Laisser un commentaire