L’import-export du recyclage

Semble-t-il qu’au Québec, nous exportons notre recyclage en Chine et nous importons du recyclage d’ailleurs parce que le nôtre est de mauvaise qualité:

Qui plus est, les ballots vendus sont souvent très contaminés, précise Jean Majeau. Cela veut dire que d’autres matières, par exemple du verre ou du plastique, se retrouvent parmi le papier et le carton. « Le succès d’une économie circulaire de recyclage au Québec passe donc par l’augmentation des critères de qualité des matières recyclables pour répondre aux besoins de l’industrie québécoise. Plus il y aura de la qualité qui sortira de nos centres de tri, plus les entreprises de chez nous vont en profiter », fait valoir le porte-parole de Kruger.

Un peu nono.

À lire: www.ledevoir.com/societe/environnement/526394/du-papier-recupere-bon-que-pour-les-dechets

Laisser un commentaire