Des ateliers de paternité pour les papas jambons

Ça se passe en France. Et pas en 1960.

Le stage, qui s’étale sur une journée, coûte une centaine d’euros. Et il est souvent offert par la future mère, sous la forme d’une carte-cadeau. Stéphane Dauchy, l’un des apprentis, n’aurait effectivement pas pensé participer à cet atelier si sa compagne ne l’y avait pas poussé, le jour de ses 38 ans. Cet artisan menuisier parisien n’avait jusqu’ici jamais pris de nourrisson dans ses bras. « J’ai toujours eu peur de les briser », s’excuse celui qui n’a pourtant pas démérité avec le mouche-bébé.

À lire sur www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/07/08/des-ateliers-pour-apprendre-entre-hommes-a-pouponner_5327932_4497916.html

Laisser un commentaire