Le salaire des médecins vs leur productivité

Une étude semble démontrer que de gagner plus les encourage à travailler moins.

La baisse n’est pas énorme, mais elle est claire et nette. Selon l’analyse, pour toute hausse de 10 % de la rémunération des médecins spécialistes du Québec, il y a eu un recul d’environ 1 % des heures travaillées sur la période analysée. Si l’on reporte cet impact à la flambée de 30 % de la rémunération des spécialistes entre 2007 et 2011, on pourrait conclure à un recul de près de 3 % des heures travaillées

À lire sur plus.lapresse.ca/screens/4ebddec0-f0a2-4cfd-b311-751ed737b7da__7C___0.html

Laisser un commentaire