Silence!

Moi, je n’ai pas de problème avec le silence.

Notre société surexcitée et hyperbavarde, faite de vitesse et de bruit, appelle naturellement à redécouvrir la valeur du silence. Dans ce monde de plus en plus rapide, obsédé de microsecondes, de plus en plus bruyant, inondé de signes et de sons souvent inutiles et dérangeants, le refuge calme, patient et silencieux redevient un luxe nécessaire.

À lire: www.ledevoir.com/societe/535176/genese-et-cartographie-du-silence-a-la-quebecoise

Laisser un commentaire