Accueil » oli-wood » Life

Life

Alors cette semaine, je suis allé voir le film “Life”, qu’on a traduit ici par “Vie” et en France par “Life – origine inconnue”.

Y’a quand même plus de mots français dans leur titre que le nôtre.

Et là je vous averti tout de suite, il y aura plusieurs divulgâcheurs dans ce texte, mais comme vous irez pas voir le film, c’est pas grave.

Je vais commencer tout de suite en vous disant que dans “Vie”, tout le monde “meurt”.

À commencer par le personnage de Ryan Reynolds. Ça c’est celui qui fait Deadpool. Il meurt même avant le russe et le japonais, ce qui est assez exceptionnel pour un film américain.

Probablement qu’il avait un autre tournage quelque part.

Y’a aussi Jake Gyllenhaal et Rebecca Ferguson qui jouent là-dedans.

Eux ils meurent dans d’atroces souffrances, mais plus tard.

Alors ce film-là, c’est un mélange de Gravity, de Alien et de Finding Nemo.

Parce que c’est l’histoire d’une équipe d’astronautes dans la station spatiale internationale autour de la terre qui, dans un futur proche, récupère des échantillons d’une sonde qui est de retour de la planète mars.

Donc c’est un huis-clos dans la station spatiale.

Et comme dans la pièce Huis-clos de Jean-Paul Sartre, dans ce film-là, l’enfer c’est les autres.

Les autres qui viennent d’une autre planète.

Parce que parmi les échantillons, y’a un organisme microscopique qui ne va pas tarder à se transformer en étoile de mer géante qui va tuer tout le monde.

C’est pour ça que ça ressemble à Trouver Nemo. À cause de l’étoile de mer.

On innove vraiment ici parce qu’on avait jamais vu ça dans un film, des humains qui découvrent une nouvelle forme de vie, ils trouvent ça cool, pis ils se font bouffer.

Et ce qu’il y a de drôle dans ces films là, c’est qu’on dirait quil n’y a que nous dans la salle qui trouvons que c’est peut-être pas une bonne idée de jouer avec une bestiole comme ça.

Ce sont tous des astronautes avec des PHD, mais ce ne sont pas des lumières.

Peut-être que c’est juste parce qu’ils entendent pas la trame sonore angoissante comme nous.

Peut-être que s’ils écoutaient du Wagner plutôt que du Marvin Gaye, ils réaliseraient qu’ils vont bientôt de faire envahir.

D’ailleurs, tout le long du film je me suis demandé combien de temps aurait toffé l’ancien astronaute et ministre Marc Garneau avec une bestiole comme ça dans son vaisseau spatial.

Je l’ai vu nous expliquer que c’était pas stressant pantoute que des islamistes radicaux travaillent à l’aéroport de Montréal, et j’ai comme l’impression que c’est lui qui se serait fait bouffer en premier dans ce film-là.

Parce que cette étoile de mer géante a la particularité d’être pas tuable.

Moi quand j’étais petit, une fois on avait ramassé une étoile de mer sur la plage et on l’avait fait sécher sur une roche.

Mais dans l’espace, y’a pas de roche pour faire sécher l’étoile de mer extraterrestre alors elle massacre tout le monde.

Et à la fin, ils ne reste que deux astronautes qui se retrouvent dans une situation où le réalisateur essaie de nous faire croire qu’on se dirige vers un dénouement, mais finalement, coup de théâtre c’est un autre dénouement.

Ça prend pas le pogo le plus dégelé de la boîte pour voir venir le punch dix minutes d’avance.

Je vous donne pas les détails, mais mettons que vous serez surpris d’apprendre qu’une étoile de mer, ça peut conduire une capsule spatiale et qu’il y aura probablement un Vie 2.

Alors pour toutes ces raisons, j’ai adoré, et je donne cinq étoiles.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine des citations comiques et autres nouvelles par courriel!

RSS Le Sportnographe

  • Georges Laraque, qui estime que les chiffres de la COVID sont gonflés
    – J’en vois passer beaucoup des affirmations comme ça sur ma page Facebook, mais c’est le frère de quelqu’un qui connaît la cousine de. Toi tu dis vraiment que c’est des gens qui sont capables de prouver qu’il y a eu un faux certificat de décès? – Oui oui, j’ai quelqu’un qui travaille au Best […]
  • Émission du 8 septembre 2020
    Piquette résume la série contre le Philadelphie Meilleur-Aucoin nous offre un autre tome de son petit guide t’autojambonisation Les détails de la loterie truquées de la LNH À écouter sur OhDio! L’article Émission du 8 septembre 2020 est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Alex Tanguay, propagandiste
    Ceux qui l’ont eu, ben probablement que ç’a été asymptomatique, pis que ça s’est pas propagendé. L’article Alex Tanguay, propagandiste est apparu en premier sur Le Sportnographe.
  • Mario Tremblay, à propos de Max Domi
    Oublie ça, man. Moé, être sur le même trio que lui là, j’y casserais mon hockey sur la tête. Plusieurs fois. J’y dirais “Heille, sacréfice, dors-tu, chu là là, chu dans l’ouverture, j’ai une chance d’avoir une chance de marquer pis y vire de bord pis on sait pas ousse qu’y va. J’y casserais mon […]
  • Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux
    Il a vraiment encaissé pour sa formation, Jake Evans, et on doit lui soulever notre chapeau. L’article Patrick Lalime, qui soulève des chapeaux est apparu en premier sur Le Sportnographe.

RSS Le club des mal cités

  • Stéphan Dupont, à propos des juifs hassidiques
    – Mais c’est quoi ça? C’est un genre de fan club de l’acide? – Non non, c’est des juifs hassidiques, qui font une fête quelconque. – Ok, ç’a pas rapport avec l’acide? – Non non. – C’est religieux. – Ok, c’est une sorte, ok. – Des fois c’est proche. – Comment qu’il s’appelle leur Jésus […]
  • Gilles Proulx, rassurant
    Encore une fois,  ils savent fort bien qu’au Québec, y’ont affaire à une nation d’eunuqes, de bonasses. […] Depuis quand qu’un peuple bonasse peut être raciste? Un peuple conquis sur lequel on pile sur les pieds régulièrement, sans qu’il ne réagisse peut être raciste? L’article Gilles Proulx, rassurant est apparu en premier sur Le club […]
  • Jérôme Blanchet-Gravel, qui n’y va pas trop fort
    – Le multiculturalisme, c’est pas le métissage hein. C’est une forme de contre-apartheid. Tsé, c’est un peu la logique, c’est un peu ça la logique des réserves. Le multiculturalisme, c’est un peu des poches, des communautés culturelles qui restent seulement séparées et qui se mêlent pas beaucoup. – C’est ça. L’élévation d’un modèle en silo. […]
  • Lise Ravary, à propos du racisme systémique
    – À Montréal en tout cas, tu lis tous les éditoriaux, si t’admets pas qu’il y a du racisme systémique, tu peux rien faire. C’est la base de tout. – C’est pire, c’est pire qu’être raciste. – C’est ça. L’article Lise Ravary, à propos du racisme systémique est apparu en premier sur Le club des […]
  • Mathieu Bock-Côté, non-croyant
    – Moi comme je dis, la théorie du racisme systémique, c’est comme le bon Dieu. – Comme le bon Dieu? Voyons donc. – Laisse moi finir. Ceux qui la voient voient des manifestations partout, des preuves partout. Est-ce qu’il y a du racisme au Québec? Oui. Il doit être dénoncé sans nuance. Est-ce qu’il y […]

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.