X-Men Dark Phoenix

Ben moi je voulais vous parler d’un film poche que j’ai vu.

X-Men Dark Phoenix.

Le système de paye phénix noir.

Alors Dark Phoenix, c’est le dernier opus de la série X-Men, qui a été très très mal accueilli.

Moi je connaissais pas trop les tenants et aboutissants de cette mauvaise réception, mais j’ai demandé à mon ami Benoît Mercier du balado Les mystérieux étonnants de m’expliquer pourquoi les fans de superhéros avaient si peu d’intérêt pour ce film-là.

Ben c’est parce que la compagnie Disney a acheté Fox, le studio derrière le film, et ils ont décidé de rebooter la série des X-Men. De recommencer à zéro.

Ce qui veut dire que le film sert à rien dans l’histoire des X-Men.

C’est la suite d’une franchise qui est abandonnée.

Benoît Mercier me l’a pas dit, mais le problème, c’est aussi que Dark Phoenix, c’est pas super bon.

Le genre de film que tu vois venir toutes les répliques.

Même moi je les voyais venir, c’est pas peu dire.

Normalement je suis capable de voir venir les répliques, mais juste dans les films de Charlie Chaplin.

Mais avec X-Men, j’étais vraiment bon.

C’est l’histoire d’une fille qui est téléphathe et qui va dans l’espace avec même pas de casque et absorbe une genre de tempête nucléaire venue d’un autre monde qui la rend ben gros malcommode.

Avez-vous vu d’ailleurs l’autre jour Donald Trump qui aurait proposé d’envoyer des bombes nucléaires sur l’ouragan Dorian pour l’arrêter?

Les scientifiques ont dit que ce serait pas une super bonne idée, parce que justement, ça ferait juste transformer l’ouragan en tempête nucléaire.

Mais il y a pensé.

Comme on dit souvent, dans un brainstorm, y’a pas de mauvaises idées.

Alors la fille qui a absorbé l’ouragan nucléaire, Gin, est interprétée par la Sansa Stark de Game of Thrones, et elle sort avec un gars qui a des yeux au laser.

Mais pas des yeux au laser du genre Lasik MD, mais des yeux qui lancent des rayons laser.

Elle a aussi trois de ses amis qui sont de couleur bleus, multiculturalisme oblige.

D’après moi la production a eu un deal chez Sico.

Donc Sansa Stark, elle commence à se chicaner avec les trois schtroumpfs, pète un peu les plombs à cause de la tempête nucléaire qu’elle a dans les intestins, un peu comme quand vous mangez du chili trop épicé.

Et quand elle se met en colère, elle a des fissures qui s’ouvrent dans sa face, comme si elle faisait une crise d’eczéma.

Pis là y’a une méchante qui arrive qui est jouée par Jessica Chastain, celle que Xavier Dolan a coupé de son film.

D’après moi elle aurait aimé être coupée de celui-là aussi.

Bref, Sansa Stark, la phénix des hôtes de ces bois finit par la combattre après avoir trouvé le turbo sur ses super pouvoirs.

C’est souvent ça les films de super héros. Le héros trouve tout d’un coup le turbo sur ses pouvoirs et devient plus fort.

Donc elle bat tout le monde et renaît de ses cendres, genre.

En gros, c’est ça.

C’est un film qui a été tourné à Montréal, y’a au moins ça de l’fun, vous allez reconnaître des écrans verts bien de chez nous en le regardant.

Sinon, c’est pas très bon, ç’a pas de but et les comédiens sont moyens.

Je donne cinq étoiles.

Laisser un commentaire