Le style paranoïaque

Les groupes qui se mobilisent ainsi contre les mesures de confinement — analogues dans une certaine mesure aux Tea Partiers de 2009 — bénéficient d’appuis qui leur confèrent une réelle résonance… qu’il s’agisse du soutien financier de fortunes conservatrices (comme les familles DeVos et Durr), du porte-voix qu’offre Fox News, du rôle d’acteurs parasites comme Alex Jones avec InfoWars ou du fait qu’ils fédèrent ceux qui craignent l’avènement d’une guerre civile raciale, des milices locales, des lobbies locaux pro-armes, des groupes anti-gouvernementaux et des membres de groupes anti-vaccins.

Ils avancent de plus en plus à visage découvert, craignant de moins en moins l’opprobre public. Et en année électorale, l’érosion concomitante de la légitimité des institutions américaines est donc susceptible de générer une spirale de tensions dont il est bien difficile de prévoir l’issue.

Source: Démasqués | Le Devoir

16 mai 2020

Catégorie lien