Une structure opaque et des données pseudo anonymes pour Mila

Le projet d’application de recherche de contacts liée à la COVID-19 que l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) cherche à vendre aux gouvernements canadiens, dont Québec, se prépare à privatiser les données publiques et personnelles récoltées auprès des citoyens pour en assurer la gestion dans une structure opaque.

Source: https://www.ledevoir.com/societe/580016/mila-cree-tout-un-emoi

2 juin 2020

Catégorie lien