Vers l’autonomie alimentaire

Le fermier, militant et auteur Dominic Lamontagne souligne quant à lui l’importance du choix des consommateurs. Peu importe l’effet que ce choix a sur l’autonomie alimentaire et la qualité nutritionnelle, la majorité des gens achètent des aliments au plus bas prix, se désole-t-il. « Ce n’est pas un message le fun à donner, mais il faut considérer le revers de la médaille : c’est la faute des gens, mais ils ont aussi la possibilité de changer les choses. »

Source: https://www.ledevoir.com/societe/environnement/583870/la-grande-valse-alimentaire

10 août 2020

Catégorie lien