George Orwell, la décence ordinaire et la #covid1984

Court texte dans Le Devoir sur la décence ordinaire prônée par George Orwell.

On parle beaucoup d’Orwell, mais on en parle mal — ou plutôt, on cerne mal l’essentiel, la part de son œuvre qui, en ces temps difficiles, pourrait nous venir en aide, nous aider à comprendre. Pour peu que l’on renonce à une lecture orientée de 1984, on tombera assez vite, en lisant les romans, les essais ou les récits-reportages du pamphlétaire, sur un concept fondamental : celui de la « common decency », que l’on traduira avec Bruce Bégout, auteur d’une étude sur le sujet, par « décence ordinaire ».

Penser la pandémie avec George Orwell

Comme l’explique l’auteur Nathan Murray, Orwell est cité à tort et à travers depuis le début de la pandémie. Un des pires exemples est l’émergence du mot-clic #covid1984, qui est même utilisé par certains chroniqueurs relativement en vue dans nos médias.

L’ignorance, c’est la force, comme disait l’autre.

Laisser un commentaire