Les invasions barbares de Couche-Tard

RTL à propos de l’intérêt de Couche-Tard, « ce groupe canadien [qui] est affublé d’un nom curieux » envers Carrefour:

Carrefour, c’est la France. C’est le premier employeur du pays, en dehors de l’administration. Autant dire que c’est un sujet très sensible. Hier, Bruno Le Maire, ministre de l’économie, a évoqué clairement l’interdiction de l’opération au nom de la souveraineté alimentaire des Français, protégée par un décret qui permet de bloquer un rachat étranger dans ce secteur. Par les temps qui courent, un Québécois, même s’il parle français et qu’il habite dans un pays où les villes s’appellent Laval ou Trois-Rivières, reste un barbare.

Des barbares à Laval? Ça me surprendrait.

Commentaires

Jean poulin dit :

Pas de barbares à Laval? Y’en a un qui a déjà oublié le Cocothon!

Philippe Turgeon dit :

C’est des petits Rapides à Laval.

Laisser un commentaire