Il ne faut pas laisser les réseaux sociaux décider de ce qui doit être censuré

Un texte dans Le Devoir qui résume bien ce que je pense des derniers bannissements imposés par les réseaux sociaux, qu’ils soient justifiés ou pas.

Nous devons aujourd’hui composer avec le territoire numérique. Les règles de distanciation sociale vécues depuis le début de la pandémie ne font que confirmer l’urgence d’organiser un espace public dématérialisé. Mais ce n’est pas aux entreprises technos, centralisatrices et mues par des intérêts marchands, d’organiser le lien social. C’est aux citoyens, aux institutions civiques et aux gouvernements d’y réfléchir.

Twitter, Facebook et la société numérique

C’est un peu comme avec la philanthropie. C’est bien beau, mais pourquoi laisser à une entreprise décider qui mérite d’être aidé?

Commentaires

Laisser un commentaire