Comment je me sens lorsque j’ai oublié le nom de quelqu’un

Tiré de Faire les sucres de Fanny Britt.

« Viens-tu d’emménager dans le coin ? » avait demandé Marion à celui dont elle cherchait le prénom dans sa tête. Une honte, puisqu’elle avait passé tant d’heures assise à côté de lui en classe. Elle détestait faire subir à qui que ce soit la gêne de se savoir oubliable, autant qu’elle détestait lorsque cela lui arrivait.

Laisser un commentaire