Les logiciels à installer en priorité sur mon nouveau Mac

Tiens, voici quelques logiciels dont je m’ennuyais, avant de recevoir mon Macbook :

  • Text Expander : pratique pour ne les bouts de textes à répéter souvent.
  • Jumpcut : pour les pros du copier coller que nous sommes tous devenus.
  • Quicksilver : quand la souris est trop loin.
  • Smultron : éditeur HTML simple et efficace.
  • ImageWell : pour redimensionner et découper des images.
  • Adium : le plus joli logiciel de messagerie instantanée.
  • Flip4Mac : pour se libérer du joug de Windows Media Player.
  • VLC : idem.
  • Bean : un éditeur de texte simple, mais complet, pour quand Textedit ne fait plus le travail.

Bon, ne me reste plus qu’à acheter Antidote…

De l’indépendance au disque dur

J’ai trouvé preneur pour mon iMac 24 pouces. Évidemment, j’attendrai les annonces du MacWorld avant de commander la nouvelle machine (portable, celle-là).

Je me retrouve sans ordinateur principal pour quelques semaines, donc, mais on dirait que ça change pas grand chose. Mes courriels, documents et fils RSS sont accessibles de partout grâce aux divers outils qu’offre Google. Assez pratique.

Pratique, mais effrayant à la fois : toutes mes informations sont stockées sur les disques d’une entreprise sur laquelle je n’ai aucun contrôle.

Vaudrait peut-être mieux que je me fasse un petit google personnel sur un serveur dédié…

Léopard, tu me niaises ?

J’ai installé Léopard hier soir. Jusqu’à maintenant, pas grand chose à dire puisque j’ai très peu exploré la patente.

Mais il y a déjà quelque chose que je ne peux supporter, et qui encore une fois, risque de m’empêcher d’utiliser Safari : pas de petit bouton “nouvel onglet”. C’est con, mais je l’aime ce petit bouton.

Aussi, est-ce que ce serait si compliqué d’offrir une check box “n’ouvre plus jamais de putain de nouvelle fenêtre, y’a des onglets pour ça” ?

Ça me frustre tellement.

Les mains liées

Ah tiens, le sympathique Jean-François Codère a une nouvelle machine (qui ne roule pas sous OS 9) que le JdeM a un peu trop sécurisée. Ce qu’il y a d’original dans cette histoire, c’est que JF demande l’aide de ses lecteurs pour passer outre les barrières installées par son employeur… directement sur le site dudit employeur.