CentPapiers et la publicité communautaire

Comme vous le savez peut-être, CentPapiers n’affiche plus de publicité. Le fait de redistribuer les revenus n’était pas un incitatif à la participation (peut-être parce que les revenus étaient faibles), et nous pensons que le journalisme citoyen sera mieux servi grâce à une approche plus “communautaire”. Si un jour la publicité revient, ce sera sans doute pour rémunérer les éditeurs ou administrateurs du site.

Nous avons donc décidé d’offrir la bannière de type “leaderboard” au haut du site aux rédacteurs. J’ai expliqué le tout sur le blogue de CentPapiers :

“Comme CentPapiers ne présente plus de publicité, nous avons crû bon offrir l’espace “publicitaire” au haut du site aux rédacteurs de CentPapiers.

Ainsi, la bannière offrira au hasard un lien vers un site d’un auteur ayant publié un article au cours du dernier mois. Plus le rédacteur aura publié de textes, plus de chances il aura d’avoir un lien vers son site.

Si l’auteur n’a pas inscrit de site à son profil, la bannière dirigera plutôt vers la page de l’auteur sur CentPapiers. Pour ajouter un site à votre profil, il suffit de cliquer sur le lien “Votre page” et de choisir “Modifier vos informations”.

Si vous ne possédez pas de site, il est bien sûr libre à vous de pointer vers un site que vous aimeriez encourager.”

Responsable de la gestion des campagnes Web

On me cherche un collègue de travail pour s’occuper des campagnes web de iWeb :

“Son mandat sera d’analyser la performance des campagnes (visibilité, coût, ROI), de trouver et suggérer de nouvelles campagnes et ainsi analyser l’utilisation des nouveaux médias en gérant le développement des outils de mesure. De plus, il sera appelé à faire la gestion et l’analyse des performances des “pages cibles” (utilisation des sites optimisés).”

Évidemment, le gros gros avantage, c’est d’avoir l’opportunité de travailler avec moi 😉

P.S. 500$ sont offerts à toute personne qui réfère un futur employé.

Passeport Santé sur le pont Jacques Cartier

Il y a quelques semaines, je constatais que ça ne rapportait (de façon prévisible) rien pour un site Web (les Dents du Québec, en l’occurence) de s’afficher format géant sur le pont Jacques-Cartier.

Aujourd’hui, toujours en revenant de mon match de hockey aux somptueuses 4 Glaces de Brossard, je constate qu’un autre site avait loué l’endroit privilégié : Passeport Santé.

Or, Yannick Manuri nous annonçait récemment sur son excellent blogue qu’il avait obtenu le compte dudit Passeport Santé, et que son agence sera “responsable de l’ensemble des activités médias interactives (stratégie et planification média) de l’entreprise”.

Je me demande si au passage, il leur expliquera que ce n’est pas très winner, le Pont…

La faune médiatique sportive doit compter sur un nouveau joueur

Aujourd’hui, je reçois un courriel m’invitant à un événement devant le Centre Bell :

“Bell a décidé de donner l’heure juste aux Canadiens à propos de la télé HD en concevant le studio ExpressVu complètement HD. Les visiteurs peuvent y voir tout ce dont ils ont besoin pour obtenir une vraie image HD et y vivre l’expérience HD complète d’ExpressVu avant de choisir un fournisseur de services télé.”

Ce n’est pas très clair, mais bon, ça vient de la firme Cossette, pour Bell Canada, et les destinataires sont des journalistes sportifs connus de La Presse, CKAC, du Journal de Montréal, de Radio-Énergie, du Devoir, de TVA, et… du Sportnographe.

Bon, ont va aller voir s’ils ne nous donneraient pas une télé HD ou des hot-dogs gratis.

Chargement de la publicité

J’ai installé sur Cent Papiers ce javascript qui permet de charger les publicités (ou n’importe quoi) à la fin du chargement d’une page. Les publicités prenaient tellement de temps à s’afficher que le reste du site en souffrait. Ce petit script change drastiquement les choses.

Mais quel impact est-ce que ça peut avoir, sur les revenus, par exemple ?

Les bons bons légumes d’Estonie

L’ami Alex (vers qui je ne peux hyperlier à son avantage), me fait suivre ces légèrement surréalistes publicités estoniennes de l’ère soviétique.

Selon le “téléverseur” (mettons), cette publicité propose aux agriculteurs de vendre leurs surplus au gouvernement.

Celle-ci vante les mérite de la viande en répétant sans cesse : “boeuf” et “poulet”. Ça donne faim.

[tags]vidéos, publicité, estonie, soviétique, communisme[/tags]

La télévision comme bien public

La décision du CRTC:

“Enfin, le CRTC a fixé au 31 août 2011 la fin de la diffusion en mode analogique. Ce sera donc la fin des «oreilles de lapin» dans quatre ans, puisque les téléspectateurs qui possèdent un ancien téléviseur et qui ne sont abonnés ni au câble ni au satellite ne recevront plus de signaux.”

Bien public:

“Les biens publics sont des biens, services ou ressources qui bénéficient à tous, et se caractérisent par la non-rivalité (la consommation du bien par un individu n’empêche pas sa consommation par un autre), et la non-exclusion (personne ne peut être exclu de la consommation de ce bien).”

Finie donc, la non-exclusion.

De toute façon, comme dirait (à peu près) l’autre, les jeunes sont déjà rendus autre part…

Fanatique.ca paiera ses rédacteurs “citoyens”

Émile de fanatique.ca et humourqc.com planifiait depuis quelques temps redistribuer les revenus publicitaires de fanatique.ca aux rédacteurs du site. Comme Cent Papiers, Fanatique offre la possibilité à tous de s’inscrire et de soumettre des nouvelles. Puisque le site présente de la publicité, il est tout à fait logique de partager les revenus publicitaires.

“Je vais donc diviser les revenus publicitaires mensuels de la manière suivante :

  • 30% me reviennent, afin d’assurer le maintient du site, son hébergement et tous les à-côtés;
  • 70% redistribués parmi la communauté, sous forme de tirages mensuels.

Les tirages en question se feront avec un système de jetons de participation qui seront égaux au nombre d’articles postés par un membre au cours de la période déterminée. Par exemple si un utilisateur a posté 8 articles en janvier, il aura 8 chances de gagner – et pourra incidemment gagner plus d’une fois! Chaque mois il y aura 5 gagnants qui se partageront chacun une part de égale (20%) des revenus redistribués.”

Il s’agit certainement d’un concept intéressant. Certaines études (citées dans Yochai Benkler, The Wealth of Networks, il me semble) ont démontré que payer de petites sommes aux contributeurs d’un site n’avait pas d’ascendence sur leur motivation. Leur offrir la possibilité de remporter un montant substantiel est probablement beaucoup plus motivant. Il s’agit là d’un facteur qui favoriserait un “produit” diversifié, même si considérer aussi la qualité des articles sera peut-être un critère dont il faudrait tenir compte.

Nous avons fait le choix chez Cent Papiers (que je suis d’ailleurs en train de rénover) de ne pas, pour l’instant, présenter de publicité par soucis d’indépendance. Néanmoins, s’il advenait qu’il soit un jour nécessaire d’en arriver là, la proposition d’Émile sera sans doute à considérer.

L’annonce: Gérant d’estrade » Blog Archive » Grande annonce!