Le blogue sur la présidentielle états-unienne de Radio-Canada sur Twitter

Vous ne le saviez probablement pas, mais il existe un blogue, animé par François Messier, sur le site de Radio-Canada qui traite de la campagne présidentielle aux États-Unis.

Vous ne le saviez probablement pas parce qu’il est très bien caché, pas indexé, et qu’il ne possède pas de fil RSS ! C’est dommage, parce qu’on y trouve du bon stock mis à jour régulièrement.

Il semble que la technologie du RSS soit beaucoup trop complexe à implanter. Heureusement, Radio-Canada a partiellement pallié au problème en ouvrant un compte sur Twitter afin d’aviser les lecteurs qu’un nouveau billet est en ligne.

Le tout, à cinq jours des élections…

Sweetcron

J’ai installé Sweetcron chez olivierniquet.com. C’est une sorte de Friendfeed, mais sans “friends”. Comme je m’éparpille un peu sur les internets, ça peut être utile d’avoir des assises qui regroupent toute ma production, ainsi que mon CV.

Bon, j’ai bidouillé un peu pour personnaliser la patente, mais j’ajusterai sans doute en cours de route.

De l’indépendance au disque dur

J’ai trouvé preneur pour mon iMac 24 pouces. Évidemment, j’attendrai les annonces du MacWorld avant de commander la nouvelle machine (portable, celle-là).

Je me retrouve sans ordinateur principal pour quelques semaines, donc, mais on dirait que ça change pas grand chose. Mes courriels, documents et fils RSS sont accessibles de partout grâce aux divers outils qu’offre Google. Assez pratique.

Pratique, mais effrayant à la fois : toutes mes informations sont stockées sur les disques d’une entreprise sur laquelle je n’ai aucun contrôle.

Vaudrait peut-être mieux que je me fasse un petit google personnel sur un serveur dédié…

Partageons des billets par l’entremise de Google Reader

Depuis quelques semaines, j’ai commencé à partager les plus intéressants billets qui peuplent mes fils RSS. Il y a un petit widget à droite qui affiche mes derniers éléments partagés, mais vous pouvez bénéficier de ma grande sagesse et de mon oeil de lynx par l’entremise du fil RSS de mes éléments partagés.

Tiens, justement, dernier élément partagé : cette bonne idée de Sylvain Carle.

Google Gears, ça peut être pratique

Je pars la semaine prochaine passer mon mois annuel (pensez-y, ça se peut un “mois annuel”) en Gaspésie: manger du homard, boire du vin en jouant à Quelques arpents de piège, lire dans un hamac, et accessoirement, terminer mon mémoire.

Sauf qu’Internet n’est pas tellement de bonne qualité à Carleton. De temps en temps donc, nous allons au petit café fort sympa de la place pour se brancher au réseau des réseaux (ils ont le wifi gratuit, quand même).

Cette année, nous pourrons aller droit au but en ne s’enfargeant pas dans les fils RSS non lus grâce au tout frais Google Gears qui permettra entre autres d’utiliser Google Reader localement. Nous pourrons donc lire lesdits fils RSS directement de notre villa de 100 pieds carrés, avec un verre du vin précédemment mentionné à la main, et la mer comme décor. N’est-ce pas merveilleux ?

Oui, bien sûr… sauf dans le cas des chiens sales comme moi qui n’offrent qu’un résumé de leurs billets en RSS.

Est-il si compliqué d’ajouter un fil RSS ?

Je viens de découvrir le blogue de Richard Hétu de La Presse, et il me semble des plus intéressants. Sur Cyberpresse, rien n’indique qu’il soit possible de s’abonner au fil RSS de ce blogue. Seuls certains des blogues sont équipés d’un fil RSS, ce qui est assez étonnant, à première vue. Toutefois, lorsque l’on remplace le numéro du blogue dans le lien du fil RSS de celui-ci, on se rend compte que tous les blogues de Cyberpresse ont bel et bien leur fil RSS, mais qu’ils ne sont tout simplement pas indiqués dans la liste (le fil de M. Hétu). C’est un peu nono de la part de l’édimestre du site.

Je consulte très peu de sites autrement que par l’entremise de leur fil RSS. Ne pas en avoir en 2006 est une anomalie, il me semble. Par exemple, j’oublie souvent les blogues de Voir, comme celui de Steve Proulx, parce que ceux-ci ne sont accessibles que par le mode traditionnel.

Alors je pose la question, est-ce si difficile de patenter un fil RSS ?

Le blogue de Richard Hétu: Cyberpresse | Richard Hétu