Étiquette : simplenote

À la recherche du “setup” idéal

Ma vie est une quête interminable vers le setup idéal. C’est aussi une suite sans fin de couches à changer, mais ça, c’est une autre histoire.

Et quand je dis “setup idéal”, oui, je parle bilingue, mais je fais aussi référence à setup de navigateur Web idéal. Mon objectif est d’avoir le moins de fenêtres ouvertes dans OS X, ce qui est inversement proportionnel au nombre d’onglets ouvert dans mon navigateur. Est-ce paradoxal ? Poser la question, c’est poser la question.

Voici donc mes services Web préférés.

Chrome : c’est le navigateur que j’utilise. Plus rapide que Firefox, plus flexible que Safari. J’aime bien la possibilité d’épingler les onglets, l’affichage des “favicons” dans la barre de favoris (je ne mets aucun nom et ne garde que l’icône des sites), ainsi que la possibilité d’installer des extensions. Remarquez que je n’en utilise pas tant que ça : un truc pour raccourcir les URL, un indicateur des courriels non lus et Dionysos pour enregistrer des fichiers MP3 pris au piège dans leurs lecteurs Flash. Ce qui me manque le plus est certainement l’extension Flashgot de Firefox, beaucoup plus efficace que Dionysos.

Simplenote : j’ai tenté puis retenté l’expérience Evernote à plusieurs reprises, mais ce que je cherchais, c’était un outil pour prendre des notes simple et efficace. Avec Simplenote, pas de flafla, et ça se synchronique avec mon iPhone comme dans du beurre.

Teuxdeux : j’ai longtemps utilisé les “tâches” de Gmail, mais Teuxdeux est plus pertinent puisqu’il permet facilement d’associer un jour de la semaine aux tâches à effectuer. C’est ce qui ressemble le plus à un agenda à court terme. Encore là, on m’offre simplicité et synchronicité avec le iPhone, et j’aime ça.

Google Calendar : c’est ce qui me sert d’agenda à plus long terme, pour les événements récurrents ou pour les événements à ne pas oublier que j’oublierais sûrement. Très pratique la fonction qui permet de m’envoyer un courriel lorsqu’un de cesdits événements arrivent. C’est aussi avec Google Calendar que nous gérons l’horaire d’enregistrement du Sportnographe.

Google Bookmarks : avec delicious.com qui ne sait plus trop où il s’en va, j’ai migré mes favoris chez Google. Ce sont les favoris que je ne visite presque jamais, ou que je ne visiterai jamais. Mais c’est toujours utile quand je me dis quelque chose comme “messemble que j’avais vu une recette de patates pilées pas piquée des vers”. Généralement, je l’avais mise de côté dans ce coin-là.

Instapaper : pour tous les textes passionnants que je n’ai pas le temps de lire, Instapaper est l’idéal. Je les y emmagasine pour le jour de ma retraite. Je peux même ne pas les lire sur mon iPad ou iPhone et c’est très bien fait.

Google : je n’élaborerai pas, mais j’utilise aussi beaucoup Google Docs, Gmail et Google Reader.

Tweetdeck : la seule application indispensable hors navigateur. Oui, je sais, elle existe en version “online”… et je pourrais aussi utiliser hootsuite. Mais pour moi Twitter doit être un accompagnement. Je le lis du coin de l’oeil et ne veux pas avoir à aller dans un onglet pour lire les derniers tweets. Je veux pouvoir les voir du coin de l’oeil sans être obligé de tous lire. Je réduis donc la taille de mon navigateur afin qu’il fasse le 4/5 de mon écran afin de laisser 1/5 à une colonne de Tweetdeck. Il y a bien Yoono qui offre Twitter dans une “sidebar”, mais il s’intègre mal à Chrome contrairement à Firefox. Enfin, je préfère Tweetdeck à Echofon ou Tweetie parce qu’il gère mieux les multiples comptes (je gère celui du Sportnographe) et que la fonction de recherche est très efficace.

C’est ça qui est ça. Ce qu’il y a de dommage par contre, c’est qu’il est fort possible que dans deux semaines, je change complètement de setup. Je me tanne vite, disons.