L’individu multitâche

La copine m’a envoyé ce lien, mais je pense qu’elle fait référence à quelqu’un d’autre.

Comment leur cerveau réagit-il comparativement à celui des personnes qui ne mènent qu'une tâche à la fois? Des chercheurs américains de l'Université Stanford affirment que ces personnes ne se concentrent pas aussi bien, ne contrôlent pas leur mémoire aussi efficacement et ne réussissent pas à passer d'une tâche à l'autre avec autant d'aplomb que celles qui ne font qu'une chose à la fois.

via Communication : Les travers de l’individu « multitâche » | Science | Radio-Canada.ca.

Observatoire de campagne électorale

Les Français commencent à l’avoir pas mal en termes d’utilisation efficace de l’autoroute de l’information. Le site Politique2.fr est un observatoire ajustable de la campagne électorale française qu’il serait sans doute pertinent d’imiter de par chez nous.

À voir: Politique2.fr – Actualités et débats politiques liés aux éléctions présidentielles sur une page

La procrastination en hausse

Une étude du professeur Piers Steel de l’Université de Calgary conclut que la procrastination augmente au sein de la société et qu’elle rend les gens “plus pauvres, plus gros et malheureux”, rapporte l’AP.

Selon l’auteur de l’étude, en 1978, seuls 5% des États-Uniens se disait “procrastineur chronique”, un taux qui est maintenant passé à 26%. M. Steel, qui a par ailleurs terminé son étude cinq ans en retard, estime que le PNB des États-Unis pourrait augmenter de 50 milliards de dollars si on interdisait l’utilisation du courrier électronique.

En voilà un avec qui Lucien Bouchard s’entendrait bien.

Dans le même ordre d’idées, le désormais célèbre site des Têtes à claques vient d’être banni par le conseil scolaire d’Ottawa. On invoque dans ce cas-ci l’impertinence des vidéos, mais on peut penser que le temps perdu à visionner ces clips à l’école ou au boulot pèse dans la balance. Il en va de même du temps consacré à YouTube et ses émules, qui sont loin d’être garants d’un contenu de qualité, comme l’explique Michel Leblanc.

Parions que les filtres utilisés par les entreprises pour bloquer l’accès à certains sites se feront dans l’avenir beaucoup plus restrictifs.

Via: Smart Mobs: Procrastination a growing trend: Diversions like electronics at work, home are to blame, study shows

Les jeunes de nos jours…

Pertinente mise au point du magazine Technology Review du MIT à propos des inquiétudes quant à la qualité de la langue utilisée sur Internet. Bien sûr, il ne faut pas négliger le fait que certains “jeunes de nos jours” ont l’abréviation assez facile lorsqu’ils clavardent, mais je me suis toujours dit que le simple fait d’écrire, bloguer ou envoyer des courriels pourrait avoir des effets bénéfiques.

Shanahan points to the more than 30 billion e-mail messages and 5 billion text messages that are exchanged every day as evidence of how technology “is raising the value of reading in our society, both as an economic and as a social activity.

L’alphabétisme évoluera, selon Bronwyn Williams professeur d’anglais à l’Université de Louisville:

“In coming years literacy will mean knowing how to choose between print, image, video, sound, and all the potential combinations they could create to make a particular point with a specific audience. What will not change is the necessity of an individual to be able to find a purpose, correctly analyze an audience, and communicate to that audience with information and in a tone that audience will find persuasive, engaging, and intelligent.”

Technology Review: Literacy and Text Messaging

Les Canadiens lisent les blogues

À ceux qui disaient que le Canada / Québec était en retard en termes de blogues, cette étude de iMedia semble démontrer que les Canadiens lisent les blogues en plus grande proportion que d’autres pays comme la France ou les États-Unis.

Toutefois, il semble que la plateforme préférée des Canadiens soit “Windows Live Space”. Surprenant. En lisez-vous vraiment des blogues sur Windows Live Space ?

Via: Micro Persuasion: Canadians, British Read Blogs More Than Americans Do

France 24: j’aime

Je ne suis pas abonné au câble et possède toujours les bonnes vieilles oreilles de lapin qui font un travail, disons, honnête. Depuis quelques temps, je n’écoute pas beaucoup la télévision. Je télécharge plutôt une série de séries (ça sonne bien) que j’écoute quand le temps me le permet.

Néanmoins, il est toujours pratique d’avoir un bulletin de nouvelles à portée de main en dehors de l’horaire des diffuseurs généralistes. C’est pourquoi France 24 est une bonne nouvelle. Je constate que LCN diffuse aussi en direct.

À quoi ma télévision peut-elle encore servir, autrement qu’à présenter ce que mon portable joue sur grand écran ?

France 24: Monde

Blogueurs du Québec mis en demeure

Hier, au congrès de la Fédération des journalistes professionnels du Québec, au cours de l’atelier sur les blogues de journalistes, un expert du droit des technologies de l’information expliquait qu’il n’y avait qu’un seul cas de jugement inhérent à des propos tenus sur un blogue au Québec. Une histoire nébuleuse que même l’expert en question avait de la difficulté à expliquer.

L’animateur du débat, Jean-Hugues Roy a quant à lui ajouté qu’un blogue sur la pêche avait déjà reçu une mise en demeure parce qu’il s’était plaint d’un journaliste d’une revue de chasse et de pêche (Chantier Chasse Pêche comme on dit). Le blogueur avait aussitôt retiré son billet.

Nous apprenons aujourd’hui que deux blogueurs de Ste-Adèle ont reçu des mises en demeure d’un avocat mandaté par la petite municipalité des Laurentides parce que tous deux exposeraient le maire “au mépris et à la haine des citoyens de Sainte-Adèle et, globalement, de l’ensemble de la population des Laurentides”. Il semble que ces propos aient pu être tenus par des visiteurs des sites, dans les commentaires.

Comme l’expliquait l’expert susmentionné (Pierre Trudel qu’il s’appelle), la responsabilité des propos tenus sur un blogue incombe à celui qui décide de publier le contenu. Si les commentaires sont modérés par le blogueur, c’est donc lui qui sera responsable. Si les commentaires ne sont pas modérés, le blogueur mis en demeure peut retirer lesdits propos dans un délai raisonnable sans possibilité de représailles. Je dis tout ça sous toutes réserves… pour plus d’info, il faudrait consulter monsieur Trudel, ou le site de sa Chaire.

Via: yveswilliams.com » Blog Archive » Ne blogue pas qui veut à St-Adèle

Les dessous du piratage

Je me rappelle de l’époque des BBS offrant des “warez”. Un ami d’ami avait acheté le BBS “Underworld” qui roulait sur cinq lignes téléphoniques… et la police avait fait une descente en la demeure de ses parents, à Boucherville, le pauvre.

Ça me fait penser, on dirait que mes cyberamis de l’époque des BBS n’ont pas évolué vers le blogue. Je n’entend plus parler d’eux.

En tous les cas, l’industrie du piratage est toujours en pleine forme, si l’on en croit ce fascinant reportage de Wired…

À lire: Wired 13.01: The Shadow Internet