Couverture de la journée des transactions sur le Web

Dans le Pod’Casque hebdomadaire du Sportnographe, je parle un peu de la couverture de la date limite des transactions dans la LNH, sur le Web.

Ce matin, Pierre Trudel dresse un drôle de portrait de la situation, qui ne ressemble pas à celui fait par Canoe :

  • RDS : Trudel = 413 673 visiteurs uniques et 896 592 visites, et Canoe (à 15h) = 256 000 visites;
  • CKAC : Trudel = 41 000 visiteurs uniques et 67 900 visites, et Canoe (en fin d’après-midi) = 225 000 visites.

Disons que ça ne se ressemble pas une seconde. Évidemment, la (le ?) Web analytique n’est pas une science exacte, mais quand même. Quelqu’un, quelque part, ne sait pas lire les statistiques ou est mythomane sur les bords. Du côté des alternatives “indépendantes” :

  • Fanatique : 9000 visiteurs uniques;
  • Sportnographe : 1055 visiteurs uniques et 1800 visites (pas tellement plus que d’habitude).

Faut dire qu’on a planifié notre couverture en quelques trois minutes, et que si on avait mis un titre plus winner plutôt que de faire une blague avec le terme “Ligne” Nationale, ça aurait probablement été mieux référencé. Reste que 208 commentaires, c’est un record !

Le Sportnographe nouveau

Je sais, je sais, je n’écris plus beaucoup sur ce blogue. Jean-Luc m’a même dit que j’étais “plate en criss” ou quelque chose comme ça.

Ce n’est pas vraiment une excuse, mais je prenais un peu de mes temps libres pour finir de débâtir le Sportnographe. Je me suis dit que ce ne serait pas fou de faciliter un peu plus la participation sur ce site. Déjà que les gens nous envoient des vidéos et des citations en masse. Pourquoi alors ne pas les laisser les soumettre directement sur le site ?

L’aspect graphique du site n’a pas changé, je ne voulais pas brisé le beau travail de mon ami Louis-Philippe. Je n’ai que restructuré le tout et changé les tableaux pour du CSS. De plus, on donne maintenant dans le 1024px, alors ce sera peut-être moins accessible pour votre grand-mère.

Maintenant, je vais pouvoir passer à autre chose. Finir de corriger mon mémoire ? Ah oui, bonne idée.

En passant, le nouveau Pod’Casque est disponible (me reste d’ailleurs à patenter un lien vers iTunes). On a même un micro USB à 41$.

Patrick Marleau et les journalistes sportifs

J’ai une question pour vous.

Si on sait depuis hier midi que le McKenzie, qui aurait évoqué un échange entre les Sharks de San Jose et le Canadien, ne l’a en fait jamais évoqué, et que cette rumeur n’est que du vent, pourquoi tous nos médias continuent de rapporter la chose et spéculer autour de ça ?

Ils en parlaient dans tous les bulletins de nouvelles de Radio-Canada, hier soir. La Presse Canadienne a interviewé Michael Ryder sur la chose, s’inquiétant pour sa stabilité émotive, et Réjean Tremblay en parle encore ce matin dans La Presse.

Y’ont pas l’Internet ces médias là ?

Féfanatique.ca : la réplique de Réjean Tremblay

Il y a presque deux mois, Émile se fendait d’une lettre ouverte à Réjean Tremblay à qui il reproche de vivre dans le passé (genre).

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec Émile, mais bon. La réplique de M. Tremblay est venue ce matin :

“Toujours à propos des féfans, j’ai reçu copie d’une longue lettre ouverte publiée dans un blogue à féfans. Justement. C’était plutôt bien écrit par un auteur qui disait avoir 24 ans. Lui, si j’ai bien compris, il ne veut rien savoir de Guy Lafleur ou de Mats Naslund. Il ne les a pas vu jouer, donc ils n’existent pas. L’univers commence avec Patrick Roy au Colorado. Le reste, veut rien savoir.

C’est sans doute la nouvelle réalité d’un groupe de jeunes citoyens qui n’ont rien appris de l’histoire et qui se disent que René Lévesque, Robert Bourassa ou Jacques Parizeau «sont de vieilles affaires». Ils vivent dans un monde qui est né ce matin.

Tant mieux pour le Canadien. Ces merveilleux féfans sont convaincus que Michael Ryder est une superstar et que Steve Bégin est un autre Bob Gainey. S’cusez, ils ne savent pas que Bob Gainey a déjà joué au hockey, ils ne l’ont pas vu.”

Pas très joli. Peut-être était-il limité par l’espace que lui confère la Presse pour exposer un argumentaire qui emprunte moins de raccourcis…

Marketing sur Facebook : Le Baron et ses amis

Le Baron, ce personnage vedette du Sportnographe, est bien évidemment sur Facebook (comme tout le monde). C’est pratique, parce que Le Baron n’est pas gêné de demander à tout un chacun d’être son ami, et ça fait au passage un peu de promotion pour le site.

Il s’est ainsi lié d’amitié avec nombres de célébrités et on peut dire qu’il fait maintenant parti du jet set : Justin Trudeau, David La Haye, Denis Coderre, Wilfred Le Bouthillier, Jean-Marie Lapointe, et bien d’autres.

Inspiré du groupe “Tous unis contre les castors de Bell”, le Baron a aussi fondé le groupe “Tous unis contre les Serge” (de Molson), qui regroupe mine de rien déjà près de 200 membres.

Subtilement (not!), ça fait de la belle promotion pour le Sportnographe (219 visites via Facebook cette semaine)… à chaque fois que Le Baron poste un machin sur Facebook, tous ses amis en sont avertis. Pensez-y !

Le culte de l’amateur (de sport)

Ce qu’il y a de bien avec le sport, c’est que ce n’est pas trop difficile de devenir un expert.

D’ailleurs, avec Sirius Sports Extra, CKAC sports et Patrick Roy Sports à Québec (et bientôt Sportnographe Sport), il y aura sous peu un emploi pour tous les amateurs de sports devenus experts…

Commentateurs sportifs

Parler sport confronte à certaines réactions de l’amateur qui vous bée la bouche. Je ne m’étendrai pas sur les caractéristiques de l’amateur de salon et/ou des médias sportifs puisque nous consacrons un site entier à la chose.

Mais je tenais quand même à vous citer un des bons commentaires qui a récemment été publié sur le Sportnographe, dans la foulée de l’affaire Shane Doan:

“je comprend pas ce que tu a marquer mais je suis daccord parce que tu vient de st-jerome pis moi jhabitte dans un voisin village”

Ça rassure sur le concept d’opinion publique.