Étiquette : vie privée

Repenser notre système d’identité numérique

Des pistes inspirantes dans ce texte qui invite à revoir le système pour mieux protéger nos vies privées.

Pour y parvenir, nous devons comprendre que nos informations sont aujourd’hui partout. Nous les donnons à nos gouvernements (qui les ont déjà), nous les donnons à nos banques, nos hôpitaux, nos agences de voyages et nos concessionnaires automobiles. Notre modèle analogique et les modèles numérisés proposés par de nombreuses entreprises veulent promouvoir ce cercle vicieux qui consiste à donner nos informations partout, ce qui réduit la confidentialité. Donnons au gouvernement la possibilité de savoir qui nous sommes, en dernier recours de la loi, puis rendons-nous anonymes lorsque nous nous déplaçons dans notre économie.

Arrêtons de donner des copies de nos informations privées à n’importe quelle entreprise qui risque de se faire pirater un de ces jours.

Faut-il laisser le privé protéger seul nos vies privées?

La réponse est non selon ce chroniqueur:

So here’s where we are: an online system has been running wild for years, generating billions in profits for its participants. We have evidence of its illegitimacy and a powerful law on the statute book that in principle could bring it under control, but which we appear unable to enforce. And the only body that has, to date, been able to exert real control over the aforementioned racket is… a giant private company that itself is subject to serious concerns about its monopolistic behaviour. And the question for today: where is democracy in all this? You only have to ask to know the answer.

Les gouvernements ne sont pas encore équipés pour s’attaquer à ce problème, mais devraient s’y attaquer pour ne pas laisser ça entre les mains des géants des technologies.

Survivre sans atteindre à la vie privée

C’est ce que réussi à faire le moteur de recherche DuckDuckGo.

“A lot of companies could be still pretty profitable if they chose to go this route,” Weinberg says. “They may be a little less profitable. But you know, it’s like—is that extra profit worth all this societal impact and problems? We don’t think so.” Even some ad buyers are questioning whether endless tracking works; a survey by Digiday found that 45 percent of ad execs saw “no significant benefit” from behavioral tracking, and 23 percent found it made revenues decline.

Chaque fois que vous ouvrez DuckDuckGo, vous êtes un étranger pour lui.

Via Sentier.